TOUT SIMPLEMENT
Bienvenue sur Tout Simplement Smile
Afin de profiter pleinement de ce que vous offre ce forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de nous rejoindre si ce n'est pas encore fait ! :-) Cœurdialement Aloha ♥️
Nisargadatta Maharaj

"Il n'est ni nécessaire ni possible de changer les autres. Si vous changez vous-même, vous réaliserez qu'il n'y a aucun besoin d'autre changement . Changer l'image change tout simplement le film. Vous n'attaquez pas l'écran de cinéma ..."
Derniers sujets
» Tableau des systèmes et chakras janvier 2018 Précisions
Lun 15 Jan - 12:23:52 par Aloha

» Pourquoi tout va s'effondrer
Sam 13 Jan - 4:03:28 par attchibhatt

» Asato Ma Sad Gamaya - Shiva Mantras from Music for Deep Meditation - www.InnerSplendor.com
Dim 7 Jan - 17:05:11 par Aloha

» Pierre Magnard : déconstruire la déconstruction
Mar 26 Déc - 21:18:10 par Aloha

» Léandre : Un décembre pas comme les autres
Sam 23 Déc - 18:44:31 par Aloha

» Alcyon Pléïades 64 : Antarctique, projets secrets, nazies-aliens, Ahnenerbe, Odessa Highjump
Sam 23 Déc - 15:38:54 par Aloha

» LA PASTORALE DES SANTONS DE PROVENCE
Mer 20 Déc - 11:59:11 par Aloha

» La chaîne russe RT France débarque sur les ondes : découvrez le tout premier JT
Mar 19 Déc - 12:56:49 par Aloha

» Rupert Spira : La lumière de la pure connaissance (vidéo sous-titrée en français)
Mar 19 Déc - 9:30:52 par Aloha

» L'Archimagistère : Un coin du voile se lève
Lun 18 Déc - 10:25:49 par Aloha

» Mirra, la Mère de Pondichéry
Dim 17 Déc - 17:35:21 par Aloha

» 3-6-9 TESLA CODE
Dim 17 Déc - 10:03:32 par Aloha

» Les 12 Lois du Karma - Animation
Ven 15 Déc - 11:43:59 par Aloha

» Nous sommes sur le point d’expérimenter une séparation complète des mondes/réalités 3D et 5D
Jeu 14 Déc - 8:43:45 par Aloha

» Nibiru et les Anunnaki ; Les Anunnakis sont toujours sur terre et nous gouvernent
Lun 11 Déc - 18:33:04 par Melahel

» Yvan Amar : Grandir, c’est la quête de la relation vivante ....
Lun 11 Déc - 12:39:52 par Aloha

» Fréquence de l'univers, pour retourner à la source
Lun 11 Déc - 12:11:31 par Aloha

» Et descendit de Caelis
Ven 8 Déc - 17:33:10 par Aloha

» Compteur Linky: La mort (programmée!) à domicile...
Jeu 7 Déc - 14:40:06 par Aloha

» Fréquence de l'Amour, fréquence miraculeuse
Jeu 7 Déc - 12:34:24 par Mirrandav

» Eric Baret : quand on vit des événements qui nous bousculent ....
Jeu 7 Déc - 12:12:01 par Aloha

» 2015 Première année du cri primal féminin
Lun 4 Déc - 12:56:11 par Aloha

» EN INDE, LA TRIBU KHASI CONSTRUIT DES PONTS VIVANTS
Dim 3 Déc - 10:14:48 par Aloha

» Échapper à l'emprise des Archontes et de la Matrice
Sam 2 Déc - 21:26:40 par Aloha

» « UMMO : L’ Avertissement » (N°2) avec Stone Gardenteapot
Ven 1 Déc - 12:30:58 par Aloha

» DeepL. Enfin un traducteur automatique de qualité
Mar 28 Nov - 18:54:30 par Aloha

» Bill Gates admet que les vaccins sont faits pour dépeupler la Terre
Ven 24 Nov - 13:03:29 par Aloha

»  Rapport de la grande bataille entre Siriens et Reptiliens pour le contrôle du plan éthérique terrestre
Mer 22 Nov - 11:48:22 par Aloha

» La Bhagavad Gîta : quelques citations ...
Ven 17 Nov - 13:05:26 par Aloha

» Eric Müller : Pourquoi certains aliments « explosent » dans votre estomac
Ven 17 Nov - 1:42:45 par Butterfly

» Le papier d’Arménie, LE désodorisant naturel !
Mer 15 Nov - 10:06:51 par Aloha

» Léandre : Système énergétique corporel bonifié
Sam 11 Nov - 16:50:47 par Aloha

» SOTT ... Juin 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
Sam 11 Nov - 0:35:12 par Eloha

» Gravir l’échelle de la conscience - Paul Chefurka
Ven 10 Nov - 16:03:35 par Aloha

» Jacques Brel : Quand on n'a que l'amour ...
Dim 5 Nov - 12:32:25 par Aloha

» 68°ALCYON PLÉIADES-INFORMATIONS 2017:Indépendance Catalogne,Soros,élite,Iran,guerres USA,OVNI
Sam 4 Nov - 12:50:59 par Aloha

» Jesus a dit (Matthieu 22:39) : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »
Mer 1 Nov - 13:43:51 par Aloha

» Eckhart Tolle : L’amour véritable et la transcendance de la dualité dans les relations avec les autres
Ven 27 Oct - 18:05:06 par Aloha

» Alcyon Pléiades 63: Déclassification Ovnis Aliens, Satanisme-Vatican, hommes en noir, Tesla
Dim 22 Oct - 12:33:12 par Aloha

» Ramayana - sous titré en français
Dim 22 Oct - 11:33:16 par Aloha

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le Wiki du Forum - Nos Publications
Nos Publications sur le Wiki du forum

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur FacebookSuivre Forumactif sur TwitterSuivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest



L'art de la meditation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'art de la meditation

Message  Invité le Ven 15 Juil - 13:18:46

Je me permet ici de rajouter quelques informations et pratique de meditation.
Tirer du livre(l'art de la meditation) il décrit la meditation du calme mental suivit d 'une courte explication sur la meditation vipassana (observation).

Le calme intérieur
Pour reconnaître la véritable nature de l’esprit, il faut ôter les voiles engendrées par les automatismes de la pensée. Pour cela, il faut commencer par laisser l’esprit devenir clair, calme et attentif. Il existe pour cela deux techniques enseignées par les écoles Le calme mental ou shamata. C’est l’état d’esprit apaisé, clair et parfaitement concentré sur son objet. Il prépare le terrain en faisant de l’esprit un outil maniable, efficace et précis.
La vision pénétrante ou vipashyana. C’est la vision pénétrante de la nature de l’esprit et des phénomènes, à laquelle on parvient en analysant minutieusement la conscience, puis en ayant recours à la pratique contemplative, à l’expérience intérieure. Il libère l’esprit du joug des afflictions mentales et des voiles de l’ignorance.
Notre esprit est la plupart du temps instable, et constamment occupé par son bavardage intérieur qui maintient un bruit de fond dont nous sommes à peine conscient. Or ce dysfonctionnement est une production de l’esprit lui-même ; il est donc logique qu’il soit également lui-même en mesure d’y remédier.

Le shamata vise à apaiser le tourbillon des pensées en se concentrait sur une chose à laquelle nous prêtons rarement attention : le va-et-vient de notre souffle. Puisque nous respirons sans cesse, prendre cet acte comme support de concentration permet de disposer d’un outil précieux disponible en permanence.

Cette pratique comporte trois étapes indispensables :

Tourner l’attention vers un objet choisi, ici la respiration.
Maintenir l’attention sur cet objet.
Être pleinement conscient de ce qui le caractérise.
Méditation : Une méthode pour raviver la concentration lorsqu’elle devient trop ténue consiste à compter les respirations. On peut, par exemple, compter mentalement « un » à la fin d’un cycle complet du souffle, c’est à dire inspiration et expiration, puis « deux » à la fin du cycle suivant, et ainsi de suite jusqu’à 10, et recommencer alors à partir de « un ». Cette façon de procéder nous aide à maintenir l’attention. Si l’on préfère, on peut aussi compter « un » à la fin de l’inspiration, et « deux » à la fin de l’expiration. Cette méthode peut être appliquée de temps à autre en fonction des besoins, mais il n’est pas nécessaire de compter les respirations pendant toute la durée de la méditation.

La progression du calme intérieur
Graduellement, l’esprit s’apaisera. Pourtant au début, c’est tout le contraire qui semble se produire : on a l’impression d’avoir davantage de pensées qu’auparavant. Or, ce n’est pas vraiment leur nombre qui a augmenté, c’est simplement que l’on prend conscience de leur foisonnement. La pacification du tourbillon des pensées se fait selon cinq étapes :

La cascade qui se jette d’une falaise : les pensées s’enchaînent sans discontinuer.
Le torrent qui dévale des gorges : l’esprit alterne entre périodes de repos et d’activité.
Le large fleuve qui s’écoule sans encombres : l’esprit s’agite lorsqu’il est perturbé par les événements, sinon il reste calme.
Le lac ridé par quelques vagues : l’esprit est faiblement agité en surface, mais demeure calme et présent en profondeur.
L’océan paisible : la concentration inébranlable et sans efforts n’a plus besoin de recourir aux antidotes contre les pensées vagabondes.
Une telle progression ne s’accomplit pas en un jour, mais tôt ou tard l’on constate des progrès.

La vision pénétrante ou vipashyana
Nous surimposons constamment au monde notre vision tronquée de la réalité, et les déformations qui en résultent sont autant de causes de frustration et souffrances. Combien de fois n’avons-nous pas considéré quelqu’un ou quelque chose comme étant totalement désirable ou totalement haïssable ? Avec quelle force nous aggripons-nous au « moi » et au « mien », persuadés de la solidité de ces concepts ?

Imaginons que nous percevions le monde comme un flux dynamique d’évènements interdépendants dont les caractéristiques sans cesse changeantes résultent d’innombrables causes et n’appartiennent pas intrinsèquement aux objets qu’elle définisse. Les concepts de « moi » et de « mien » nous apparaîtraient beaucoup plus fluides et ne feraient plus l’objet de fixations aussi puissantes.

Pour développer cette vision pénétrante, il est nécessaire d’avoir l’esprit clair, concentré et stable, d’où l’importance de l’avoir préparé avec shamata, le calme intérieur. Cependant, shamata permet d’apaiser momentanément les émotions perturbatrices, mais pas de les éradiquer. Il est donc indispensable d’avoir recours à la vision pénétrante pour reconnaître la nature fondamentale de la conscience, la façon dont les émotions surgissent et s’enchaînent, et comment nos fabrications mentales renforcent notre égocentrisme.

Vipashyana peut être pratiqué à différents niveaux, de différentes façons, et a différents aspects, dont notamment :

Comment arriver à une compréhension plus juste de la réalité.
Comment s’affranchir des tourments créés par les émotions perturbatrices.
Comment démasquer l’importante de l’égo et comprendre l’influence exercée par ce concept sur notre souffrance et notre bien-être.
Comment appréhender la nature fondamentale de l’esprit.


Cessons de nous identifier à nos émotions
Une manière de faire face à nos émotions perturbatrices consiste à nous dissocier mentalement de l’émotion qui nous afflige. Souvent, nous nous identifions complètement à nos émotions. Lorsque nous sommes pris d’un accès de colère, nous ne faisons qu’un avec elle. Or, l’esprit est capable d’examiner ce qui se passe en lui. Il suffit pour cela qu’il observe ses émotions comme nous le ferions pour un évènement extérieur se produisant devant nos yeux. Or, la part de notre esprit qui est consciente de la colère est simplement consciente : elle n’est pas en colère. La pleine conscience n’est pas affectée par l’émotion qu’elle observe.

Comprendre cela permet de prendre du recul, de se rendre compte que cette émotion n’a aucune substance, et de lui laisser l’espace suffisant pour qu’elle se dissolve par elle-même, ce qui permet d’éviter deux extrêmes très préjudiciables : réprimer l’émotion, ce qui la confine dans un coin sombre de notre esprit comme une bombe à retardement, et la laisser exploser, au détriment de ceux qui nous entoure et de notre paix intérieure.



Lire la suite: http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/lart-de-la-meditation/#ixzz4ETWNbpJT
Follow us: @OlivierRoland on Twitter

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum