TOUT SIMPLEMENT
Bienvenue sur Tout Simplement Smile
Afin de profiter pleinement de ce que vous offre ce forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de nous rejoindre si ce n'est pas encore fait ! :-) Cœurdialement Aloha ♥️
Nisargadatta Maharaj

"Il n'est ni nécessaire ni possible de changer les autres. Si vous changez vous-même, vous réaliserez qu'il n'y a aucun besoin d'autre changement . Changer l'image change tout simplement le film. Vous n'attaquez pas l'écran de cinéma ..."
Derniers sujets
» Eric Marié : Allopathie, homéopathie, spagyrie une approche ésotérique de la pharmacopée
Mar 20 Fév - 10:14:34 par Aloha

» Le Maître et son Disciple, ou les huit clefs de la Sagesse
Ven 16 Fév - 17:22:12 par Aloha

» Dr Jacques VIGNE : Du mieux-être à l'être
Ven 16 Fév - 17:07:20 par Aloha

» SOTT ... Juin 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
Ven 16 Fév - 9:10:55 par Eloha

» Léandre : Nouvelle ligne temporelle collective et synchronisation
Jeu 8 Fév - 17:52:12 par Aloha

» Respiration mains jointes
Jeu 8 Fév - 16:40:47 par Aloha

» Hervé Gaïa : L’inexorable accélération du temps jusqu’à l’Événement !
Sam 3 Fév - 15:22:58 par Aloha

» Emmanuel Dagher : Prévisions énergétiques de février 2018 – Changements Radicaux
Ven 2 Fév - 16:39:44 par Aloha

» Darpan : La mort de qui nous croyons être
Jeu 1 Fév - 11:49:11 par Aloha

» Darpan : L'appel de la Source
Jeu 1 Fév - 11:38:00 par Aloha

» (Inelia Benz) : Perturbations Nocturnes - Qu'est-il arrivé à notre Libre et Clair 2018 ?
Dim 28 Jan - 18:14:53 par Aloha

» Belle connexion ^_^
Dim 28 Jan - 12:05:58 par Aloha

» Super Lune, Lune bleue, Lune de sang, Eclipse
Ven 26 Jan - 19:49:51 par Aloha

» L'Archimagistère : Enfin la fin du monde... celui d'Hier
Jeu 25 Jan - 19:56:21 par Aloha

» Eckhart Tolle : "Je ne suis ni mes pensées, ni mes émotions .....
Jeu 25 Jan - 11:19:49 par Aloha

» Le taux vibratoire du globe terrestre est en train de s’élever à grande vitesse. Quelles sont les conséquences sur l’être humain ?
Mer 24 Jan - 17:35:35 par Aloha

» 70°ALCYON PLÉIADES-INFORMATIONS 2018: Monsanto, Iran-USA-Israël, élite banque, pédophile, OVNI
Dim 21 Jan - 16:28:03 par Aloha

» Un moine, un philosophe et un psychiatre nous parlent de la sagesse.
Sam 20 Jan - 17:38:23 par Aloha

» Tableau des systèmes et chakras janvier 2018 Précisions
Lun 15 Jan - 12:23:52 par Aloha

» Pourquoi tout va s'effondrer
Sam 13 Jan - 4:03:28 par attchibhatt

» Asato Ma Sad Gamaya - Shiva Mantras from Music for Deep Meditation - www.InnerSplendor.com
Dim 7 Jan - 17:05:11 par Aloha

» Pierre Magnard : déconstruire la déconstruction
Mar 26 Déc - 21:18:10 par Aloha

» Léandre : Un décembre pas comme les autres
Sam 23 Déc - 18:44:31 par Aloha

» Alcyon Pléïades 64 : Antarctique, projets secrets, nazies-aliens, Ahnenerbe, Odessa Highjump
Sam 23 Déc - 15:38:54 par Aloha

» LA PASTORALE DES SANTONS DE PROVENCE
Mer 20 Déc - 11:59:11 par Aloha

» La chaîne russe RT France débarque sur les ondes : découvrez le tout premier JT
Mar 19 Déc - 12:56:49 par Aloha

» Rupert Spira : La lumière de la pure connaissance (vidéo sous-titrée en français)
Mar 19 Déc - 9:30:52 par Aloha

» L'Archimagistère : Un coin du voile se lève
Lun 18 Déc - 10:25:49 par Aloha

» Mirra, la Mère de Pondichéry
Dim 17 Déc - 17:35:21 par Aloha

» 3-6-9 TESLA CODE
Dim 17 Déc - 10:03:32 par Aloha

» Les 12 Lois du Karma - Animation
Ven 15 Déc - 11:43:59 par Aloha

» Nous sommes sur le point d’expérimenter une séparation complète des mondes/réalités 3D et 5D
Jeu 14 Déc - 8:43:45 par Aloha

» Nibiru et les Anunnaki ; Les Anunnakis sont toujours sur terre et nous gouvernent
Lun 11 Déc - 18:33:04 par Melahel

» Yvan Amar : Grandir, c’est la quête de la relation vivante ....
Lun 11 Déc - 12:39:52 par Aloha

» Fréquence de l'univers, pour retourner à la source
Lun 11 Déc - 12:11:31 par Aloha

» Et descendit de Caelis
Ven 8 Déc - 17:33:10 par Aloha

» Compteur Linky: La mort (programmée!) à domicile...
Jeu 7 Déc - 14:40:06 par Aloha

» Fréquence de l'Amour, fréquence miraculeuse
Jeu 7 Déc - 12:34:24 par Mirrandav

» Eric Baret : quand on vit des événements qui nous bousculent ....
Jeu 7 Déc - 12:12:01 par Aloha

» 2015 Première année du cri primal féminin
Lun 4 Déc - 12:56:11 par Aloha

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le Wiki du Forum - Nos Publications
Nos Publications sur le Wiki du forum

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur FacebookSuivre Forumactif sur TwitterSuivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest



Pourquoi nous ne devrions plus dire « mes plus sincères condoléances »

Aller en bas

Pourquoi nous ne devrions plus dire « mes plus sincères condoléances »

Message par Aloha le Jeu 29 Juin - 8:00:01

Pourquoi nous ne devrions plus dire « mes plus sincères condoléances »

Il y avait environ 150 personnes aux funérailles de mon père.
Toutes les conversations, que ce soit avec un vieil ami ou un parfait étranger, ont commencé avec exactement la même phrase: « mes plus sincères condoléances .» La plupart des conversations s’arrêtent à cela , en partie parce qu’il n’y a pas grand chose à répondre, à part « merci ».

Quelques personnes ont réussi à démarrer la conversation d’une autre manière comme « Il est dans un meilleur endroit maintenant » ou , « Au moins il ne souffre plus », mais tout a commencé à ressembler assez rapidement à un disque rayé, que j’avais entendu à plusieurs reprises dans les films. On le jouait désormais pour moi à l’un des moments les plus douloureux de ma vie, et cette expérience a littéralement changé ma vie à jamais.
Pourquoi beaucoup d’entre nous ont du mal à parler à quelqu’un qui est en deuil?

C’est peut-être à cause de notre phobie de la mort dans notre culture. Si nous nous sommes aussi mauvais pour faire face au deuil, c’est parce qu’on ne nous a jamais vraiment appris à mieux nous y préparer. Malheureusement, cela laisse la majorité des gens avec une seule phrase dans leur répertoire, « mes plus sincères condoléances ».


Le deuil a besoin d’autre chose que des clichés.
Un problème est simplement l’utilisation écrasante de cette expression, en la réservant presque exclusivement à la famille.Il ne semble pas que les amis proches fassent vraiment le deuil, alors que les membres de la famille sont marqués par la perte.
Dire, « mes plus sincères condoléances » est un peu comme la caissière qui dit, « Bonne journée » au client. Cela trahit un manque de pensée originale et c’est tellement répandu que c’est devenu irritant pour beaucoup.
Lorsque les réponses sont programmées, à quel point le sentiment est-il sincère?


La lucidité fonctionne. Les euphémismes non.
L’utilisation du langage de la perte comme un euphémisme pour la mort est l’une des nombreuses façons pour notre culture de dissimuler la réalité de la mort, de perpétuer nos phobies à ce sujet et de nous emprisonner. On préfère dire « J’ai perdu ma mère en 2015 » pour éviter de dire le mot « mort ».

Le problème est que c’est linguistiquement incorrect. Le verbe « perdre » est actif, c’est quelque chose que nous  faisons. La réalité de la douleur est que quelqu’un d’autre est mort. Vous ne l’avez pas perdu de la même façon que vous perdriez vos clés de voiture ou votre porte-monnaie, et selon vos convictions religieuses, vous n’avez pas l’impression de l’avoir perdu.
Pendant la plus grande partie de ma vie, je pensais que les êtres décédés étaient définitivement perdus parce que j’étais bien formé par la culture pour y croire. Un ami amérindien est venu me rendre visite un jour et j’ai dit quelque chose à propos de la perte de quelqu’un et mon ami a répondu: « tu ne dois pas perdre quelqu’un juste parce qu’il est mort ».

C’était la première fois que j’étais exposé à l’idée qu’il était possible de vivre en présence des fantômes morts, comme des membres honorés du clan.
Ces jours-ci, je me suis habitué à l’idée de vivre en présence de proches décédés. En fait, leur parler dans  des moments calmes lorsque je suis seul est l’un des éléments essentiels – comme la méditation, la nature ou le souvenir d’occasions spéciales -, j’utilise cela pour faire face à mon chagrin chaque fois qu’il apparaît. Que l’on y pense en termes de psychologie ou en termes de langage spirituel, c’est sans importance. Tout ce que je sais, c’est que je trouve cela utile.


C’est la mauvaise programmation mentale.
Des experts dans le domaine du chagrin ( Stephen Jenkinson , par exemple) commencent à recommander d’utiliser plutôt le langage de la souffrance, de la guérison et de la lutte contre les défis. Le langage du deuil réfute la notion qu’il pourrait y avoir un avantage au deuil, un approfondissement spirituel qui peut résulter d’être exposé à quelque chose qui est une conséquence inévitable du fait de naître et de choisir de s’aimer. En changeant le langage de la souffrance, de la guérison et de la lutte contre les défis, la mort et le deuil peuvent redevenir des processus rédempteurs qui ont toujours été destinés à se produire.

Après avoir expérimenté personnellement l’ancien cliché et son application du monde réel plusieurs fois pendant plusieurs décennies, je me souviens très bien quand quelqu’un a dit pour la première fois: «Je suis désolée pour votre souffrance. Je suis ici avec vous. »
Qu’est-ce que ces mots semblaient différents !

Je savais tout de suite que l’étrangère assise à côté de moi sur un banc du parc comprenait quelque chose que tous mes amis et ma famille proches avaient manqué, qui avaient été désolés pour ma perte, mais qui n’étaient pas présents dans ma souffrance.
Tout d’abord, elle savait que je souffrais, et son utilisation du mot «désolée» était de la véritable compassion et non de la pitié. Deuxièmement, il n’y avait pas de distanciation ou d’évitement dans la façon dont elle l’a dit. Elle savait ce dont j’avais le plus besoin: la validation de mon chagrin et quelqu’un prêt à écouter, même si cela signifiait écouter des larmes. Le meilleur dans tout cela, il n’y avait pas de jugement.


Les défis à venir.
Un nombre important de personnes commencent à s’ouvrir sur leur insatisfaction à l’égard de ce cliché dépassé. D’autres semblent presque déterminés à le défendre comme l’expression ultime de la sympathie. Ce que les défenseurs ne semblent pas comprendre, c’est que personne ne sera jamais offensé ou blessé si l’on ne dit pas: « mes plus sincères condoléances ».

Pour ceux qui veulent améliorer leur communication face au deuil en éliminant les clichés avec des réponses plus précises, utiles et authentiques, mais qui ne savent toujours pas quoi dire, voici quelques autres choix dans aucun ordre particulier. Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses options disponibles, et elles peuvent être combinées de diverses façons pour les rendre à la fois personnelles et appropriées :

1. Je suis désolé, tu souffres en ce moment, mais je suis là avec toi et je suis prêt à aider de toutes les façons possibles. Est-ce qu’il y a tout ce dont tu as besoin en ce moment?

2. Je suis désolé pour tous les défis qui pourraient t’attendre, mais je suis ici et je désire t’apporte mon aide. Puis-je t’appeler dans la semaine pour voir cela avec toi ?

3. Je ne peux pas imaginer ce que tu dois traverser en ce moment, mais j’ai connu assez de douleur pour savoir que cela peut être très difficile. N’hésite pas à m’appeler s’il y a quelque chose que je puisse faire pour aider.

4. Je suis tellement désolé d’avoir appris pour _____. Je suis sûr qu’il te manquera terriblement. Comment fais-tu pour tenir?

5. Je sais qu’il n’y a rien que je puisse dire maintenant pour améliorer les choses, mais je sais aussi qu’avoir quelqu’un à qui parler dans des moments comme celui-ci est vraiment important, alors n’hésite pas à m’appeler quand tu le souhaites.

Les phrases ci-dessus ouvrent facilement à des conversations plus longues, tandis que «mes plus sincères condoléance» tend à y mettre un terme. Dans certains cas, il convient même de rester silencieux et d’offrir un câlin profondément sincère. Le plus important est tout simplement d’être disposé à écouter et d’être présent.
Source: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/

°°°
Partagé et transmis par Michel/Arcturius. 
Transmettez l'intégralité du texte, et faite référence à la source originale
Merci de mentionner Les Chroniques d’Arcturius
avatar
Aloha

Messages : 1750
Date d'inscription : 09/08/2014
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://atout-coeur.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum