TOUT SIMPLEMENT
Bienvenue sur Tout Simplement Smile
Afin de profiter pleinement de ce que vous offre ce forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de nous rejoindre si ce n'est pas encore fait ! :-) Cœurdialement Aloha ♥️
Nisargadatta Maharaj

"Il n'est ni nécessaire ni possible de changer les autres. Si vous changez vous-même, vous réaliserez qu'il n'y a aucun besoin d'autre changement . Changer l'image change tout simplement le film. Vous n'attaquez pas l'écran de cinéma ..."
Derniers sujets
» La Mafia pharmaceutique a pris le contrôle de l'Etat !
Aujourd'hui à 9:15:05 par Aloha

» Amusez-vous avec cette énigme mathématique ^ ^
Mer 16 Mai - 8:45:37 par Aloha

» un observatoire du mépris de la VIE et de la DIGNITE HUMAINE
Dim 13 Mai - 8:46:18 par attchibhatt

» Chemtrails : pilotes de ligne et scientifiques balancent tout…
Dim 13 Mai - 4:53:23 par attchibhatt

» David Dubois et Yves Marie L'Hour Le shivaïsme du Cachemire et la philosophie de la Reconnaissance
Sam 12 Mai - 22:25:49 par Aloha

» Comment Re-Programmer son cerveauen 18 min !!!
Ven 11 Mai - 18:20:06 par Aloha

» Jean-Louis Meylan : Eloge de la simplicité
Ven 11 Mai - 11:24:53 par Aloha

» La conversion AN : principe purificateur
Jeu 10 Mai - 9:45:22 par Aloha

» Eric Zurcher : Existe-t-il des entités immatérielles ?
Mar 8 Mai - 8:34:40 par Aloha

» Pour un regard critique sur la science et le scientisme - Alexandra d'Imperio
Lun 7 Mai - 16:24:30 par Aloha

» Les plantes n’aiment pas être touchées, et elles le font savoir
Lun 7 Mai - 12:05:41 par Aloha

» Le sens profond de la méditation OM et une Méditation simple et apaisante de gratitude à pratiquer l
Ven 4 Mai - 11:19:01 par Aloha

» 5 Mai CNT CRS La bombe : L un des crs du conseil national de transition dévoile et appelle
Ven 4 Mai - 9:58:01 par Aloha

» Léandre : Corps physique + conscience 4D = nouvelle réalité
Jeu 3 Mai - 16:24:59 par Aloha

» Un peu de grammaire ^^
Mer 2 Mai - 18:55:54 par Aloha

» Krishnamurti - Amour, Sexe et Plaisir. vostfr
Ven 27 Avr - 10:39:43 par Aloha

» Ne mangez pas de poisson sans prendre cet antidote
Mer 25 Avr - 10:57:54 par Aloha

» Alcyon Pléiades 70: Bombardement Syrie, faux attaque chimique, sanctions Russie, Guerre Mondiale
Lun 23 Avr - 12:18:37 par Aloha

» Le WESAK dans la nuit du 29 au 30 avril 2018
Lun 23 Avr - 11:26:01 par Aloha

» Chico Xavier : l'humanité a jusqu'au 20 juillet 2019 pour choisir sa destinée
Jeu 19 Avr - 0:56:02 par Invité

» LA TRANSITION DU 5 MAI 2018
Mer 18 Avr - 11:34:51 par Aloha

» Des impulsions géomagnétiques solaires massives nous font exploser ainsi que Gaia avec des fréquences énergétiques élevées
Mar 17 Avr - 10:30:56 par Aloha

» LÉtoile de la Vie et la signification du mot "Is-Ra-El"
Lun 16 Avr - 18:00:30 par Melahel

» Les SECRET de l'art PERDU de la PRIÈRE ॐ Gregg BRADEN
Dim 15 Avr - 18:02:57 par Aloha

» Jean Klein : L'humilité n'est pas quelque chose que vous portez comme on porte un vêtement
Dim 15 Avr - 17:56:41 par Aloha

» Et si tout s'effondrait ? Pablo Servigne & Vincent Wattelet
Dim 15 Avr - 10:31:14 par Aloha

» 73º ALCYON PLEIADES - INFORMATIONS 2018 : Skripal, Royaume-Uni-Russie,Guerre Froide, Palestine, OVNI
Jeu 12 Avr - 18:41:12 par Aloha

» Lecture cosmique et Energétique : Avril 2018
Mer 11 Avr - 17:24:38 par Aloha

» Léandre : Nous sommes en cure de désintoxication
Mer 11 Avr - 0:53:48 par Aloha

» L'Ultime Convergence : Quelle spiritualité pour éviter le chaos - en 3 parties
Lun 9 Avr - 18:12:37 par Aloha

» Sheldan Nidle – Message du 3 avril 2018
Dim 8 Avr - 17:55:50 par Aloha

» Qui sont-ils? HA5D, PO, HR, reptilien, walkin
Ven 6 Avr - 11:45:07 par Melahel

» 1788 Téléfilm historique réalisé par Maurice Failevic et diffusé en 1978
Mar 3 Avr - 9:40:31 par Aloha

» Rayonner l'Amour .....
Mar 3 Avr - 9:18:06 par Aloha

» OM ~ DEEP & POWERFUL OM CHANTING
Lun 2 Avr - 18:34:52 par Aloha

» Origine du "Poisson d'Avril" ....
Dim 1 Avr - 9:19:58 par Aloha

» Eric Florile : Le Peuple-Roi
Ven 30 Mar - 9:33:20 par Aloha

» Bertrand Duhaime : L’Amour ouvre la voie …
Ven 30 Mar - 8:24:04 par Aloha

» 72° ALCYON PLÉIADES-INFORMATIONS 2018:Transgéniques, Syrie-Goutha, Réseau intelligent,5G,OVNI
Lun 26 Mar - 10:26:58 par Aloha

» Gitta Mallasz (Dialogues avec l'Ange 4 videos)
Dim 25 Mar - 8:32:14 par Aloha

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le Wiki du Forum - Nos Publications
Nos Publications sur le Wiki du forum

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur FacebookSuivre Forumactif sur TwitterSuivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest



Introduction au Vedanta et à la méditation

Aller en bas

Introduction au Vedanta et à la méditation

Message par Zaltana le Sam 6 Sep - 4:55:50

INTRODUCTION AU VEDANTA ET A LA MEDITATION
 
DE SWAMI RITAJANANDA
 
La spiritualité hindoue demande une explication approfondie, montrant quel est son domaine et en quoi elle diffère de la religion.
Tout ce qui concerne les formes extérieures appartient à la religion, tandis que l'ampleur de la spiritualité est dans la vie intérieure.
La religion peut-être pratiquée en groupe avec des rites et des cérémonies fortement reliées à la vie sociale, elle peut avoir une doctrine et des dogmes.
Mais la spiritualité est toute personnelle et individuelle ; elle ne dépend ni des formes extérieures, ni même d'une religion, elle arrive à les dépasser toutes en atteignant un état de compréhension dans lequel sont effacées les différences qui caractérisent les diverses religions.
L'être humain pratiquant une religion est un homme religieux, il n'est pas forcément un être spirituel tant qu'il n'a pas découvert en lui-même une autre qualité manifestée, celle d'une vision universelle beaucoup plus vaste que le monde observé autour de nous.
De nos jours, nombreux sont ceux qui veulent connaître les religions de l'Inde.
On trouve qu'il est difficile de comprendre l'Hindouisme comme une religion, parce qu'il n'a pas de dogmes, mais seulement des rites et des cérémonies.
Les Hindous appellent dharma ce qui est pour eux leur religion. Sanatama dharma est la voie ancienne établie par les grands sages, les rishis.
Elle est enseignée aux hommes. Elle a pour but la Libération, Moksha.
Les hommes doivent l'atteindre.
Différents chemins conduisent à la Libération. Parmi ces chemins se trouve aussi la religion.
Toutes ces voies ne paraissent pas religieuses, mais essentiellement spirituelles.
Le chemin choisi et suivi par chacun doit correspondre à sa nature individuelle.
Le Véda a déjà enseigné ce qui, en Inde, aujourd'hui encore, est la base de la spiritualité et de la religion.
La Vérité est Une.
Les sages lui donnent plusieurs noms.
C'est la base de la spiritualité hindoue.
D'autre part, l'enseignement des upanishads est tout métaphysique.
Il insiste sur ce point : il n'y a qu'une seule réalité, Brahman, le Suprême, Brahman est la source de l'univers.
La création entière est pénétrée de Cela, Brahman.
 
Tant qu'un homme est dans l'état de conscience de la vie ordinaire limitée, il ne sait pas que la création entière est pénétrée de Cela.
C'est un fait que personne ne peut expliquer.
Dans la vie ordinaire nous ne sommes pas conscients de l'existence d'une seule unité fondamentale. La nature nous attire si fortement par sa variété que nous ne cherchons même pas ce qui est derrière la diversité. On dit que la puissance de la nature extérieure nous retient sous son contrôle, nous possède et entrave notre connaissance de la Vérité ultime, Brahman.
 
La Katha Upanishad enseigne que nos sens sont tellement captivés par la nature extérieure qu'ils ne saisissent pas la Vérité intérieure.
Quand un homme courageux parvient à arrêter l'activité de son mental, il peut voir dans sa profondeur et il est capable de réaliser sa véritable nature : Atman.
Il voit que Atman n'est pas différent de Brahman.
 
Les sages ont dit que la raison ne nous amène pas à cette idée grande et universelle. Il nous faut dépasser le domaine de la raison. C'est pourquoi nous devons suivre une discipline spirituelle.
Mais la spiritualité ne paraît pas intéressante à ceux qui sont fortement attirés par la vie matérielle, éphémère.
Pour suivre une discipline spirituelle , il faut posséder une forte aspiration pour la vie intérieure.
Même en ayant cette bonne disposition, on doit encore savoir qu'il ne sera pas facile de continuer notre recherche, à cause des difficultés à surmonter et des obstacles à franchir.
La croyance seule ne suffit pas.
Il faut arriver à la réalisation : Tout est Brahman.
En Inde, Dieu, l'Absolu, est un idéal religieux.
Des prières lui sont adressées. Il est adoré. Des cultes et des cérémonies sont célébrés en son nom.
Dieu, dans l'Hindouisme, est Ishwara.
Et Brahman est appelé Ishwara quand on pense à lui à l'aide du mental et de la raison.
Les pratiques spirituelles de la vie ordinaire s'adressent à Ishwara qui nous aide.
Ishwara est le créateur, le protecteur et le destructeur de l'univers.
Sa puissance est appelée Shakti. Elle crée, protège et détruit.
Ishwara est invoqué avec humilité et vénération.
Il est adoré sous des noms différents et aussi sous les noms des incarnations divines.
Ishwara est très proche de la nature humaine.
 
Les rites et les cultes hindous préparent l'esprit humain à franchir les limites de la nature phénoménale, c'est-à-dire de la vie ordinaire, pour aller au-delà du visible et atteindre la réalisation et l'unité fondamentale. Ici c'est le domaine de l'Indescriptible.
Nous pouvons seulement entendre les paroles de ceux qui ont réalisé et les accepter.
C'est par l'adoration de Ishwara que l'on arrive à une concentration intense. Mais ce n'est pas la seule voie, il y en a d'autres : il y a différents yogas, comme autant de chemins conduisant à l'expérience spirituelle par laquelle l'homme arrive à transcender la nature phénoménale.
 
Quelle est la nature qu'il faut transcender ?
C'est la nature manifestée en des formes diverses dans l'univers entier qui nous est extérieur et aussi dans la nature humaine qui nous est inférieure.
La nature est la manifestation de Brahman, de la puissance et de l'énergie de Brahman.
Notre conscience de la vie ordinaire reste au niveau de la matière, de l'univers visible.
Ainsi nous demeurons dans l'ignorance de notre véritable nature divine ou spirituelle.
Nous n'avons qu'une vision très limitée.
 
Le Védanta dit : en cette vie, notre but est la réalisation de l'Atman, ou la réalisation de Ishwara ou la Libération.
On ne peut pas faire de distincton entre Libération, Atman, Ishwara.
On croit pouvoir le faire, mais on arrive toujours au même point qui est la nécessité de transcender la vie ordinaire, en se détachant des objets matériels dont le pouvoir ne peut nous donner la joie constante et l'amour véritable.
 
Les grands maîtres ont conseillé de ne pas considérer les problèmes de la vie quotidienne du seul point de vue politique et social, mais de s'efforcer d'arriver à la vision spirituelle.
Si la vie ordinaire nous apporte du malheur, c'est parce qu'elle est l'oeuvre de notre nature inférieure.
A ce niveau-là existent toujours les conflits d'intérêt.
Alors nous attribuons une importance exagérée aux trois aspects de l'être humain :
physique, vital et mental.
Ces trois aspects sont bons, ils constituent en eux-mêmes les trois éléments de notre bien-être physique, tel que nous nous plaisons à imaginer.
Mais il arrive souvent qu'un déséquilibre se manifeste entre ces aspects de l'être humain.
Un homme vivant sur le plan physique et mental n'est jamais un être complet ; il n'est pas un être parfait.
Un sage voit le vide et la déception résultant de la vie ordinaire.
Quelle est donc la solution de ce problème ?
Les rishis de l'Inde voient en nous-mêmes notre véritable nature immortelle divine.
Après l'avoir réalisée, nous sommes unis à Atman, avec la conscience universelle du Suprême, en abandonnant le plan physique, vital et mental.
Celui qui a réalisé Atman comprend comment il doit vivre en ce monde et hors de ce monde.
En vérité, son moi n'est plus égoïste, il est devenu l'instrument du Suprême, manifestant les qualités qui étaient latentes en lui.
 
Cet être-là est calme et équilibré, il dépassera le domaine des sens et montrera une perfection non manifestée auparavant.
 
Les Upanishads affirment que la réalisation de Atman transforme notre vie; un changement se produit; il n'est pas possible de comparer cette vie nouvelle à notre vie ordinaire actuelle.
 
La béatitude, le bonheur et la paix ne sont pas des mots vides de sens; ils expriment l'état d'un homme parvenu à l'expérience spirituelle, découverte faite en lui-même.
Réalisant qu'il est descendu d'un état plus élevé et d'une condition plus haute, il doit retrouver cet état plus élevé.
L'être humain qui cherche à avoir une expérience spirituelle ne pense peut-être pas qu'il pourrait devenir lui-même un prophète ou un saint; il cherche seulement à se défaire de ses défauts et à comprendre quelle est sa nature véritable.
 
Il y a encore une question à préciser : quel est le moyen d'arriver à cet état béni ?
 
Il y a plusieurs moyens, plusieurs yogas, différents dans leurs pratiques, mais dont le but est le même.
Le renoncement à la vie ordinaire est une partie de la discipline spirituelle. Il faut comprendre que nos attachements aux objets matériels entravent notre progrès et même l'empêchent.
Le mental doit être purifié, c'est-à-dire dégagé de tout attachement, pour devenir capable d'une concentration aigüe. C'est notre mental qui organise le monde autour de nous, qui fabrique nos relations sociales, qui crée nos différents sentiments et qui nous apporte ainsi des expériences du bien et du mal.
La maîtrise du mental est donc une condition fondamentale.
Il faut maîtriser le corps, les sens et les pensées.
 
Quand notre mental est relié à la vie ordinaire, nous sommes uniquement conscients de cette vie ordinaire sans acune autre connaissance.
La discipline spirituelle apprend à devenir un yogi, en arrêtant volontairement toute relation avec le monde extérieur, toutes les idées que nous avions de nous-même.
 
Tout d'abord une force de résistance pourra s'y opposer, car le corps, les sens et le mental n'acceptent pas tout de suite d'être domptés.
Le mental est ce qu'il y a de plus difficile à maîtriser, mais en suivant la discipline de la méditation bien choisie et bien dirigée, on arrive à attirer l'attention du mental des objets extérieurs et à le concentrer sur un seul point.
 
On apprend aussi à considérer ses propres pensées comme un spectacle.
Quand le mental n'est plus encouragé à voir le mouvement, il se calme ;
alors il ne voit plus d'images mentales, il n'a plus l'idée de « je », et de « mien ».
 
Le dévoit  (le dévot ?) voit Dieu seul et le yogi, selon le Védanta, sent la non-existence de son ego.
Cette discipline demande une pratique assez longue, elle doit être guidée par un maître compétent, c'est lui qui dirige son disciple.
 
La Katha Upanishad dit que cette voie est très difficile et tranchante comme la lame d'un rasoir, on peut s'y égarer facilement en se laissant prendre par des expériences psychiques. C'est pourquoi le contrôle exercé par un maître qualifié est nécessaire.
 
Un homme déséquilibré, plein d'orgueil et attaché au monde, ne peut arriver à la réalisation.
Il faut un esprit rempli d'humilité pour accepter les conseils d'un maître et avoir la volonté de purifier son mental.
Très rarement, nous sommes conscients de nos propres défauts. Il faut vouloir les trouver et les corriger.
Alors la purification du mental amène un changement important qui nous fait modifier notre mode de pensée.
 
C'est en suivant les conseils d'un gourou et les disciplines du yoga que tout cela est possible. On cherche alors le Seigneur suprême avec tout son amour;
C'est en pratiquant la maîtrise de soi et en s'exerçant à la méditation que se découvre notre véritable « Moi ».
 
Un jour, nous parviendrons à la Réalité suprême, nous saurons que le Suprême, lui seul, dirige le monde entier.
avatar
Zaltana

Messages : 72
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 63
Localisation : Univers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum