TOUT SIMPLEMENT
Bienvenue sur Tout Simplement Smile
Afin de profiter pleinement de ce que vous offre ce forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de nous rejoindre si ce n'est pas encore fait ! :-) Cœurdialement Aloha ♥️
Nisargadatta Maharaj

"Il n'est ni nécessaire ni possible de changer les autres. Si vous changez vous-même, vous réaliserez qu'il n'y a aucun besoin d'autre changement . Changer l'image change tout simplement le film. Vous n'attaquez pas l'écran de cinéma ..."
Derniers sujets
» Tableau des systèmes et chakras janvier 2018 Précisions
Lun 15 Jan - 12:23:52 par Aloha

» Pourquoi tout va s'effondrer
Sam 13 Jan - 4:03:28 par attchibhatt

» Asato Ma Sad Gamaya - Shiva Mantras from Music for Deep Meditation - www.InnerSplendor.com
Dim 7 Jan - 17:05:11 par Aloha

» Pierre Magnard : déconstruire la déconstruction
Mar 26 Déc - 21:18:10 par Aloha

» Léandre : Un décembre pas comme les autres
Sam 23 Déc - 18:44:31 par Aloha

» Alcyon Pléïades 64 : Antarctique, projets secrets, nazies-aliens, Ahnenerbe, Odessa Highjump
Sam 23 Déc - 15:38:54 par Aloha

» LA PASTORALE DES SANTONS DE PROVENCE
Mer 20 Déc - 11:59:11 par Aloha

» La chaîne russe RT France débarque sur les ondes : découvrez le tout premier JT
Mar 19 Déc - 12:56:49 par Aloha

» Rupert Spira : La lumière de la pure connaissance (vidéo sous-titrée en français)
Mar 19 Déc - 9:30:52 par Aloha

» L'Archimagistère : Un coin du voile se lève
Lun 18 Déc - 10:25:49 par Aloha

» Mirra, la Mère de Pondichéry
Dim 17 Déc - 17:35:21 par Aloha

» 3-6-9 TESLA CODE
Dim 17 Déc - 10:03:32 par Aloha

» Les 12 Lois du Karma - Animation
Ven 15 Déc - 11:43:59 par Aloha

» Nous sommes sur le point d’expérimenter une séparation complète des mondes/réalités 3D et 5D
Jeu 14 Déc - 8:43:45 par Aloha

» Nibiru et les Anunnaki ; Les Anunnakis sont toujours sur terre et nous gouvernent
Lun 11 Déc - 18:33:04 par Melahel

» Yvan Amar : Grandir, c’est la quête de la relation vivante ....
Lun 11 Déc - 12:39:52 par Aloha

» Fréquence de l'univers, pour retourner à la source
Lun 11 Déc - 12:11:31 par Aloha

» Et descendit de Caelis
Ven 8 Déc - 17:33:10 par Aloha

» Compteur Linky: La mort (programmée!) à domicile...
Jeu 7 Déc - 14:40:06 par Aloha

» Fréquence de l'Amour, fréquence miraculeuse
Jeu 7 Déc - 12:34:24 par Mirrandav

» Eric Baret : quand on vit des événements qui nous bousculent ....
Jeu 7 Déc - 12:12:01 par Aloha

» 2015 Première année du cri primal féminin
Lun 4 Déc - 12:56:11 par Aloha

» EN INDE, LA TRIBU KHASI CONSTRUIT DES PONTS VIVANTS
Dim 3 Déc - 10:14:48 par Aloha

» Échapper à l'emprise des Archontes et de la Matrice
Sam 2 Déc - 21:26:40 par Aloha

» « UMMO : L’ Avertissement » (N°2) avec Stone Gardenteapot
Ven 1 Déc - 12:30:58 par Aloha

» DeepL. Enfin un traducteur automatique de qualité
Mar 28 Nov - 18:54:30 par Aloha

» Bill Gates admet que les vaccins sont faits pour dépeupler la Terre
Ven 24 Nov - 13:03:29 par Aloha

»  Rapport de la grande bataille entre Siriens et Reptiliens pour le contrôle du plan éthérique terrestre
Mer 22 Nov - 11:48:22 par Aloha

» La Bhagavad Gîta : quelques citations ...
Ven 17 Nov - 13:05:26 par Aloha

» Eric Müller : Pourquoi certains aliments « explosent » dans votre estomac
Ven 17 Nov - 1:42:45 par Butterfly

» Le papier d’Arménie, LE désodorisant naturel !
Mer 15 Nov - 10:06:51 par Aloha

» Léandre : Système énergétique corporel bonifié
Sam 11 Nov - 16:50:47 par Aloha

» SOTT ... Juin 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
Sam 11 Nov - 0:35:12 par Eloha

» Gravir l’échelle de la conscience - Paul Chefurka
Ven 10 Nov - 16:03:35 par Aloha

» Jacques Brel : Quand on n'a que l'amour ...
Dim 5 Nov - 12:32:25 par Aloha

» 68°ALCYON PLÉIADES-INFORMATIONS 2017:Indépendance Catalogne,Soros,élite,Iran,guerres USA,OVNI
Sam 4 Nov - 12:50:59 par Aloha

» Jesus a dit (Matthieu 22:39) : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »
Mer 1 Nov - 13:43:51 par Aloha

» Eckhart Tolle : L’amour véritable et la transcendance de la dualité dans les relations avec les autres
Ven 27 Oct - 18:05:06 par Aloha

» Alcyon Pléiades 63: Déclassification Ovnis Aliens, Satanisme-Vatican, hommes en noir, Tesla
Dim 22 Oct - 12:33:12 par Aloha

» Ramayana - sous titré en français
Dim 22 Oct - 11:33:16 par Aloha

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le Wiki du Forum - Nos Publications
Nos Publications sur le Wiki du forum

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur FacebookSuivre Forumactif sur TwitterSuivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest



2015 Première année du cri primal féminin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2015 Première année du cri primal féminin

Message  Aloha le Lun 4 Déc - 12:56:11

2015 Première année du cri primal féminin

Témoignage d’Élisabeth en Luce du 8 mars 2015

REMIS LE 4 DÉCEMBRE 2017 pour chaque âme qui en ait fait la demande, et pour chaque femme en recherche de son féminin... Perdu?

Mais n'oublions pas ce que nous avait dit la dame au Bison Blanc dans son texte magistral Femme de la terre, lève-toi et marche sur ton chemin':

"Femme, pacifie en toi tout d'abord ton propre masculin"

"Pacifie ton masculin, et tu n'auras plus aucune souffrance de ce qui fait de toi une femme"

Toutes ces femmes en révolte (révolte légitime ou non, selon tel ou tel point de vue), où en sont-elle de leur réconciliation avec leur propre masculin?

N'oublions plus jamais que, pour l'ascension collective en cours, la seule dualité présente à transcender est et a toujours été: réunifier le masculin et le féminin en nous, hommes et femmes, femme ou homme.

Mais ce, ainsi que nous le disent tous les envoyés divins depuis des temps immémoriaux.

Mais ce, ainsi que nous le rappelle ce message d'août 2006... un de mes tout premiers! lorsque je canalisais uniquement sous forme de dialogue:

'L'ombre et la lumière'
Tous ces textes s'adressent également à chaque homme sur le chemin de sa propre acceptation/reconnaissance, en son masculin, de son féminin

2015 PREMIÈRE ANNÉE DU CRI PRIMAL FÉMININ

Je fais suite à mon témoignage intitulé2015 Surpuissance de l’ordre et de la clarté séparés

Tandis que je suis en train de finaliser la deuxième édition de La vie providence IV Le moment des injustes, et que je suis donc bien occupée, notre Mère éternelle m’invite à faire une pause importante pour nous rappeler combien tous, mais aussi combien toutes, nous honorons si peu (quand nous les honorons) tant notre féminin, et/ou la femme que nous sommes, que tous les féminins et toutes les femmes.

C’est ainsi que la Mère de toutes les mères et de tous les pères, de toutes les femmes et de tous les hommes, de tous les féminins et de tous les masculins, souhaite aujourd’hui remettre tout particulièrement en lumière deux de ses textes, pour lesquels je propose, ci-après, un extrait.

Elle nous redit que cette année 2015 sera la première des dernières années terrestres de surpuissance de notre dualité acceptée ou refusée, sur nous, en nous, autour de nous. Et ce, tant au point de vue de ce que nous pourrions juger comme étant Lumière qu’au point de vue de ce que nous pourrions encore méjuger comme étant de ’Ombre.

Notre féminin, comme tous les féminins, veut maintenant s’offrir au monde en y exprimant à nouveau toute sa place légitime et intacte. Bien sûr, en premier lieu, au sein de chacun comme de chacune d’entre nous. Notre féminin ne veut plus se taire, ni se terrer, il n’en peut plus d’être contraint par qui ou quoi que ce soit et, en premier, par lui-même.

Il revient à chacun et à chacune d’accueillir son propre cri originel, en son féminin. Cri qui ne peut provenir que de notre propre athanor, et ce, à partir de notre ventre qui aura su, ou non, se reconnecter au ventre sacré, au cœur sacré et au mental sacré.

C'est pourquoi, pour ce qui concerne la nature de ce cri, paix ou guerre, nous aurons bien compris qu'il ne s’agit en réalité que de l’expression extérieure de la nature acceptée ou combattue de notre propre féminin, homme ou femme, hommes et femmes.

Parce que notre féminin ne peut plus ni se taire ni se terrer, mais qu’il veut respirer de toute sa force d’inspiration en s’exprimant par le biais du masculin. Au sein de notre couple intérieur.

Parce que la femme ne peut plus se taire, ni se cacher, en son féminin amputé d'un masculin perdu. Elle veut pouvoir, désormais et à jamais, respirer librement de toute sa puissance d’inspiration (prière) du féminin, coupe et réceptacle de vie, en s’exprimant de toute sa puissance d’expiration (offrande) du masculin, sang et force de vie.

N’oublions plus les deux messages de l’âme du CoupleLa perle du féminin’ et ‘L’incarnation masculine de votre féminin, tellement importants pour ce qui concerne l’enjeu, et d’ailleurs, le seul véritable enjeu de l’Ascension actuelle, individuelle comme collective.

En effet, la dualité de notre terre intérieure (comme de notre Terre en Gaïa) qui est à ré-unifier concerne uniquement le masculin et le féminin. C’est-à-dire réaliser l’union du masculin et du féminin, en nous puis à l’extérieur de nous, ainsi que nous le spécifie l’Être Suprême en son message d’août 2006: L’ombre et la lumière’.

Notre Mère éternelle nous dit que l’année 2015 est et sera la première année du cri primal irréversible du féminin, et donc du cri primal irréversible de la femme. Mais cri de paix ou cri de guerre? Cri de paix en l’amour et cri d’amour en la paix, pour tous ceux et toutes celles qui l’accepteront, en eux, en elles, comme à l’extérieur.

Bien évidemment, les implications en sont infinies et indicibles.

Si nous ne l'avons déjà compris, la Mère et le Père souhaitent aujourd'hui nous (re)dire une dernière chose: la réconciliation harmonieuse du féminin et du masculin intérieurs est aussi le passage vers notre nouvelle matrice de «l'Adam kadmon et Sarah», c'est-à-dire vers la matrice du Nouvel Homme de la Nouvelle Terre. Le seul passage.

Avant de laisser toute sa place d’être au Verbe féminin de Dieu qui s’exprime en l’inconditionnel soutien du Verbe masculin de Dieu, je rappelle que la Mère éternelle est douceur toute-puissante, mais aussi force en son masculin, comme le Père éternel est force toute-puissante, mais aussi douceur en son féminin. Parce qu’ils ne font qu’un, parce qu’ils ne sont qu’une.
Extrait du message Accueillir l’énergie de la fille aux côtés du père, de la mère et du fils émis le 2 septembre 2010 depuis la Mère éternelle

…«L’ancrage de la Nouvelle Terre par l’Adam Kadmon par Sarah est actuellement en train de se réaliser au sein de vous-mêmes comme en votre propre extériorisation.

C’est pourquoi il est si important que cette manifestation de l’énergie de la Fille, de ma fille Sarah comme de ma fille L’Emmanuelle, arrive elle aussi jusqu’à votre conscience de veille, pour ceux qui ont fait ce choix, comme jusqu’à votre inconscience, pour ceux qui ont fait ce choix.

En d’autres termes, si la quaternité divine par la présence de la Fille aux côtés du Père, de la Mère et du Fils se présente à vous devant vous, c’est bien non seulement pour réhabiliter la place de la fille sur votre Terre, mais essentiellement en votre essence, lui redonner toute sa juste place au sein de chacune et chacun d’entre vous.

C’est pourquoi je demande à Elisabeth et à Sarah de bien vouloir accepter que je reprenne ici un extrait de leur ouvrage Le livre de Sarah en son texte ‘Bienvenue en Sarah donc en vous-même’ datant de février 2009:
«D’une autre manière, je pourrais dire que, dans le mouvement apparent du Mouvement éternel, la mémoire de Sananda est remontée vers Vous comme la mémoire de Sarah descend vers vous. Mais seulement dans l’illusion de vos dimensions actuelles, et pour comparer, un peu comme le mouvement apparent des planètes dans vos thèmes en astrologie, mère de votre astronomie.

Avec L’Emmanuelle, je partage ainsi l’insigne rôle de la Fille du Père/Mère au nom du Fils dans l’Union du Saint-Esprit. Tout comme le rôle (si l’on peut encore employer ce terme) du Fils fut adombré, à l’époque de Jésus/Christ, en Josué et Myriam de Magdala, autres noms que vous employez. Mais sachez qu’aucun de tous ces noms, plus ou moins usités, n’était le véritable nom de mes parents quand j’étais moi-même adombrée en Maria-Josua, la petite Sarah.[…]

Cela ne veut pas dire, bien évidemment, qu’aujourd’hui l’énergie de la Fille soit placée et passée en première place pour reléguer l’énergie du Fils qui deviendrait dès lors secondaire.
Mais notre Père/Mère à tous savait parfaitement qu’il ne pouvait envoyer en une seule fois de manière différenciée, jusque dans votre dimension, sa propre vibration une.

Voyez déjà lesquels remous et soubresauts il vous a fallu pour parvenir peu ou prou à accepter la présence d’un Christ masculin! Même si par ailleurs, celui qui fut dénommé Jésus jusqu’à vos jours n’a jamais prétendu être premier ou être plus que sa sœur, plus que sa mère, plus que tous les humains qu’il pouvait côtoyer à son époque. Même s’il n’a jamais mis en avant la présence uniquement d’un Père divin. Même s’il a accepté la présence d’une femme à ses côtés.

Cependant, en acceptant que d’autres aient pu choisir de le mettre en avant, parfois même en position prééminente, il savait parfaitement qu’il serait pourtant porté en sacrifice après avoir été louangé.»

Pourquoi redire ce que ma fille Sarah a déjà si bien dit en vos mots mentalisés? (Sourire)
Mais j’insiste sur ce terme de «fille» car aujourd’hui vient à vous la Fille, après la venue du Fils.[…]

Pensez-vous que le Féminin, tel qu’a tenté de vous l’exprimer le plus justement possible l’Ame du Couple, en vérité l’Ame de notre Couple Divin, soit uniquement la maternité, la mère, la mer, la Terre, la terre (même si le Féminin est aussi tout cela) alors que la fille ne serait que subalterne, quand elle ne serait pas négligeable et donc négligée par tous ceux qui mettent volontairement et uniquement en avant la mère, occultant la fille, la sœur et la femme, autres divers aspects extériorisés du féminin de Dieu?[…]

Qu’en outre le Féminin serait encore coupé du Masculin pour tous ceux qui ne veulent voir en l’aspect de Dieu que vous appelez la «Mère Divine» seulement la maternité, telle que par exemple, à vos yeux, vous avez voulu voir uniquement Marie?

Combien de temps et de temps de votre temps linéaire aura-t-il fallu et vous faudra-t-il encore pour redonner toute sa place non seulement au féminin en vous mais également à la femme extérieure, en sa qualité de mère, certes, mais également de fille et de sœur?

Même en votre France territoriale, pour exemple, combien de temps aura-t-il fallu pour donner législativement la capacité à la femme?
C’est tout à fait récent puisque tout votre vingtième siècle aura été nécessaire pour parvenir à une certaine «capacité juridique de la femme» et, ainsi que vous le savez, tout n’est pas encore appliqué, ni légalement ni même au sein de vos propres familles terrestres.

Alors, qu’osez-vous penser au sujet de certains pays, certes en apparence plus en retard sur le respect envers la femme, puisqu’il aura fallu tous ces millénaires à vos propres pays, pour ne serait-ce que reconnaître «son autonomie et son existence légales», et ce, sans plus de «soutien par le contrôle» d’un homme, d’un père, d’un mari ou d’un frère?
Certes, ce ne sont que des exemples particulièrement humains, mais qu’en dites-vous?

N’avez-vous pas compris qu’en muselant et en tentant de contrôler la femme, que cela soit également par vos femmes corsetées physiquement mais encore aujourd’hui moralement, combien vous avez fait injure et faites injure à votre propre féminin intérieur.

Pour ce qu’il en est de la matrice de l’Adam Kadmon, comment avez-vous pu penser que cette matrice pouvait l’être sans le féminin, sans la fille, sans la mère, sans la sœur, sans la femme?[…]

Mais sachez ressentir en vous, d’abord en vous, ce silence muselé que vous-mêmes, tous, hommes et femmes, avez réduit justement au silence par la contrainte de votre masculin désavoué sur votre féminin blessé.


«Sois belle et tais-toi!»

Croyez-vous que ce langage que vous tenez tous encore, peu ou prou, aux autres femmes comme à vous-mêmes s’applique également à moi, votre Mère? Parce que je suis votre mère? Mais ne suis-je pas également fille?

Et que, parce que je suis mère, parce que je suis douceur, je ne peux lever le ton de ma voix jusqu’à vous?
Je suis ce que vous appelez Dieu la Mère, mais ne suis-je que cela? Pour faire image, votre mère physique n’est-elle, elle-même, qu’une mère?

Je sais parfaitement combien sont encore nombreux parmi nos enfants, et là je parle également au nom du Père qui est bien évidemment présent avec moi, comme je suis toujours à ses côtés même lorsqu’il vous semble que je me taise, je sais parfaitement combien vous êtes encore nombreux à ne vouloir voir en Dieu que le Père, le Fils, et éventuellement la Mère…
Parce que le seul côté féminin de Dieu, qui pourrait être acceptable par une majorité, serait uniquement la Mère?

Eh bien non! Et c’est pour cela qu’aujourd’hui je m’adresse à vous en ma qualité de Mère reprenant à l’ordre ses enfants qui n’ont pas voulu entendre que je pouvais, moi aussi, «gronder» et que cela n’était pas réservé à Dieu le Père, un des aspects masculins de Dieu…

Car le Père n’est pas non plus uniquement le Père. (Sourire)
La Colère Divine a été très souvent, à vos yeux fermés, uniquement masculine en ce sens que c’est le Père, mon époux, qui s’est exprimé jusque-là de par l’histoire de votre Terre.

Mais aujourd’hui, je joins ma voix au courroux de Dieu le Père pour vous faire entendre, dans l’amour du Père et de la Mère: la colère féminine ma colère divine.[…]

J’élève ma voix pour que vous entendiez que Dieu n’est pas uniquement Père, qu’il n’est pas uniquement Fils, qu’il n’est pas uniquement Mère, qu’il n’est pas uniquement Fille.

Il est quaternité parce qu’il est unité, il est trinité parce qu’il est unité, il est binôme parce qu’il est unité, il est un parce qu’il est unité. Dieu est infini parce qu'il est unité.
Car dans l’Unité divine, le «un» peut se décliner et se décline à l’infini depuis l’infini jusqu’à l’infini. Parce que Dieu est multiple et multiplié comme divisé de manière illimitée. Parce que Dieu est Un et Multiple, parce que Dieu est illimité.[…]

Vous n’avez pas à préférer, à privilégier, à comparer, à hiérarchiser, à omettre, à refuser, à rejeter, à séparer Dieu Père de Dieu Mère, de Dieu Fils, de Dieu Fille, mais non plus à nous séparer, et donc à vous séparer, de Dieu Saint-Esprit, de Dieu Nature, de Dieu Animal, de Dieu Humain, de Dieu Minéral, de Dieu Nuage, etc.»…

Extrait du message Vous n’avez pas à quitter la dualité pour être unité émis le 8 avril 2011 depuis la Mère éternelle
«Penseriez-vous que moi, celle que vous appelez également la Mère divine, j’aimerais moins ou honorerais moins ceux de mes enfants qui seraient encore dans l’illusion de la troisième dimension comme dans l'illusion de telle ou telle autre dimension?
Penseriez-vous que j’aimerais moins, si j’étais uniquement mère humaine, mon bébé de trois mois que mon enfant de cinq ans que mon adolescent de quinze ans que mon grand enfant de vingt-cinq ans?

Je me rappellerais avec amour et tendresse mon enfant adulte lorsqu’il avait quinze ans et se rebellait en tentant de s’affirmer et de trouver sa propre voie, je le reverrais à l’âge de ses cinq années de présence terrestre m’entourant de ses petits bras pour rechercher ma consolation, je l’imaginerais à nouveau à ses trois mois lorsque tout petit bébé je l’allaitais de mon lait très maternel d’amour infini…

Je me remémorerais tous les doux projets que j’avais faits pour lui, avec lui, en lui, pour l’aider à se construire et être ce qu’il est, et non pas ce que j’aurais pu vouloir qu’il soit.

Car mon enfant il aurait été, mon enfant il serait, mon enfant il demeurerait à tout jamais.

Pourtant, je n’oublierais pas non plus que si je l’ai aidé à grandir, combien il m’a aidée à grandir moi-même…
Parce que mon enfant il a été, mon enfant il est, mon enfant il sera. Parce qu'il est.

Ainsi, chacun de vous et chacune de vous, vous m’aidez, vous nous aidez tous et toutes à continuer notre propre évolution, notre propre expansion, notre propre ascension (si vous préférez ce terme, même si ce n’est qu’un terme tellement maladroit à décrire ce qui ne peut l’être, et parce que cela ne peut être décrit d’aucune manière mentale ou autre).»…

Redevenons simples comme des enfants. Pas simplets. Pas des enfants.
À qui veut voir, entendre et savoir... Vois, entends et sache!

Élisabeth/Luce Guide-interprète spirituelle

Merci de diffuser ce témoignage de la-vie-providence.com en son intégralité,
]y compris cette phrase
avatar
Aloha

Messages : 1727
Date d'inscription : 09/08/2014
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://atout-coeur.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum