TOUT SIMPLEMENT
Bienvenue sur Tout Simplement Smile
Afin de profiter pleinement de ce que vous offre ce forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de nous rejoindre si ce n'est pas encore fait ! :-) Cœurdialement Aloha ♥️
Nisargadatta Maharaj

"Il n'est ni nécessaire ni possible de changer les autres. Si vous changez vous-même, vous réaliserez qu'il n'y a aucun besoin d'autre changement . Changer l'image change tout simplement le film. Vous n'attaquez pas l'écran de cinéma ..."
Derniers sujets
» L'Archimagistère : Un coin du voile se lève
Aujourd'hui à 10:25:49 par Aloha

» Mirra, la Mère de Pondichéry
Hier à 17:35:21 par Aloha

» 3-6-9 TESLA CODE
Hier à 10:03:32 par Aloha

» Les 12 Lois du Karma - Animation
Ven 15 Déc - 11:43:59 par Aloha

» Nous sommes sur le point d’expérimenter une séparation complète des mondes/réalités 3D et 5D
Jeu 14 Déc - 8:43:45 par Aloha

» Nibiru et les Anunnaki ; Les Anunnakis sont toujours sur terre et nous gouvernent
Lun 11 Déc - 18:33:04 par Melahel

» Yvan Amar : Grandir, c’est la quête de la relation vivante ....
Lun 11 Déc - 12:39:52 par Aloha

» Fréquence de l'univers, pour retourner à la source
Lun 11 Déc - 12:11:31 par Aloha

» Et descendit de Caelis
Ven 8 Déc - 17:33:10 par Aloha

» Compteur Linky: La mort (programmée!) à domicile...
Jeu 7 Déc - 14:40:06 par Aloha

» Fréquence de l'Amour, fréquence miraculeuse
Jeu 7 Déc - 12:34:24 par Mirrandav

» Eric Baret : quand on vit des événements qui nous bousculent ....
Jeu 7 Déc - 12:12:01 par Aloha

» 2015 Première année du cri primal féminin
Lun 4 Déc - 12:56:11 par Aloha

» EN INDE, LA TRIBU KHASI CONSTRUIT DES PONTS VIVANTS
Dim 3 Déc - 10:14:48 par Aloha

» Échapper à l'emprise des Archontes et de la Matrice
Sam 2 Déc - 21:26:40 par Aloha

» « UMMO : L’ Avertissement » (N°2) avec Stone Gardenteapot
Ven 1 Déc - 12:30:58 par Aloha

» DeepL. Enfin un traducteur automatique de qualité
Mar 28 Nov - 18:54:30 par Aloha

» Bill Gates admet que les vaccins sont faits pour dépeupler la Terre
Ven 24 Nov - 13:03:29 par Aloha

»  Rapport de la grande bataille entre Siriens et Reptiliens pour le contrôle du plan éthérique terrestre
Mer 22 Nov - 11:48:22 par Aloha

» La Bhagavad Gîta : quelques citations ...
Ven 17 Nov - 13:05:26 par Aloha

» Eric Müller : Pourquoi certains aliments « explosent » dans votre estomac
Ven 17 Nov - 1:42:45 par Butterfly

» Pourquoi tout va s'effondrer
Jeu 16 Nov - 11:35:14 par Aloha

» Le papier d’Arménie, LE désodorisant naturel !
Mer 15 Nov - 10:06:51 par Aloha

» Léandre : Système énergétique corporel bonifié
Sam 11 Nov - 16:50:47 par Aloha

» SOTT ... Juin 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
Sam 11 Nov - 0:35:12 par Eloha

» Gravir l’échelle de la conscience - Paul Chefurka
Ven 10 Nov - 16:03:35 par Aloha

» Jacques Brel : Quand on n'a que l'amour ...
Dim 5 Nov - 12:32:25 par Aloha

» 68°ALCYON PLÉIADES-INFORMATIONS 2017:Indépendance Catalogne,Soros,élite,Iran,guerres USA,OVNI
Sam 4 Nov - 12:50:59 par Aloha

» Jesus a dit (Matthieu 22:39) : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »
Mer 1 Nov - 13:43:51 par Aloha

» Eckhart Tolle : L’amour véritable et la transcendance de la dualité dans les relations avec les autres
Ven 27 Oct - 18:05:06 par Aloha

» Alcyon Pléiades 63: Déclassification Ovnis Aliens, Satanisme-Vatican, hommes en noir, Tesla
Dim 22 Oct - 12:33:12 par Aloha

» Ramayana - sous titré en français
Dim 22 Oct - 11:33:16 par Aloha

» Projet divin, liberté humaine par Thot
Sam 21 Oct - 15:31:58 par Aloha

» ALCYON PLEIADES 62: Géo-ingénierie, Tremblement de terre, ouragan, référendum, Catalogne, Cisma
Jeu 19 Oct - 12:19:34 par Aloha

» "La Vie Impersonnelle" aux Ed Astra et en Ligne
Ven 13 Oct - 11:11:27 par Aloha

» Phages : la nouvelle thérapie contre l’antibiorésistance, enfin autorisée !
Mer 11 Oct - 15:29:10 par Aloha

» Eckhart TOLLE – Résumé de sa première conférence en France
Mer 11 Oct - 13:37:47 par Aloha

» De nouvelles informations sur le complot vaccinal, mais que contient donc le vaccin “contre” la rougeole ?
Jeu 5 Oct - 10:29:24 par Aloha

» Embrasser son ombre - Humilité
Mar 3 Oct - 17:35:44 par Aloha

» Sri Aurobindo : Offrande de soi
Dim 1 Oct - 11:33:28 par Aloha

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le Wiki du Forum - Nos Publications
Nos Publications sur le Wiki du forum

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur FacebookSuivre Forumactif sur TwitterSuivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest



SAMADHI – L’état supraconscient d’extase divine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SAMADHI – L’état supraconscient d’extase divine

Message  Invité le Mer 15 Oct - 23:02:07

http://www.yogaesoteric.net/content.aspx?item=5252&lang=FR

SAMADHI – L’état supraconscient d’extase divine de Iulia Radu

SAMADHI représente l’état glorieux et le stade final de toute voie spirituelle authentique. Même si on l’appelle de diverses façons – SATORI dans la pratique du zen, NIRVANA en bouddhisme, ou l’état de perfection divine dans le christianisme – il est en fait, la même condition suprême de l’être humain.

La réalité de l’état de SAMADHI doit être vécue effectivement : il ne suffit pas d’apprendre des informations à son sujet ou d’essayer de l’imaginer, parce que, de toute façon, cela est impossible. La vérité de son existence en dehors de l’expérience effective n’est qu’une miette de vérité.

SAMADHI, l’état supraconscient d’extase divine, représente la phase ultime en Yoga, la fusion totale entre le connaisseur, l’objet à connaître et la connaissance proprement dite.

Ainsi, la méditation (DHYANA) peut être représentée par un triangle : ici c’est la conscience du connaisseur (celui qui médite), ce qui est cherché à être connu (l’objet de la méditation) et l’action de connaître l’objet de la méditation. Ces aspects sont distincts. En SAMADHI (l’extase divine), ils fonctionnent ensemble, ils se fondent l’un dans l’autre, en devenant la même réalité.

En SAMADHI (l’extase divine), l’objet de la concentration mentale et de la méditation profonde arrive à briller tout seul dans le champ élargi de la conscience du yogi. En même temps, la dualité sujet-objet, connaisseur-connu disparaît en totalité. Dans cet état, le mental prend entièrement la forme de l’objet et c’est pourquoi sa forme propre semble manquer. En réalité, les yogis disent que le mental ne disparaît pas, parce que même si son mouvement libre qui penche à s’orienter vers les différents objets manque à ce moment, la conscience énormément enrichie de l’acte de la connaissance demeure. Cela montre que maintenant la perception est réalisée sans intermédiaire (comme les sens, le mental, l’intellect), fait pour lequel une telle expérience est, pratiquement, un phénomène d’identification. SAMADHI représente donc un état d’identification indifférenciée avec l’objet à connaître, une immersion dans son essence ultime, dans une attitude de détachement de soi du connaisseur. Le yogi expérimente un état de conscience où il perçoit le substrat unique et indifférencié de toutes les choses, créatures et univers. Maintenant apparaît la connaissance directe de ce que les sages affirment depuis des millénaires, que „la partie se trouve dans le Tout et que le Tout est présent dans la partie.”

L’être en SAMADHI retire sa conscience de l’objet de la méditation, le dédoublant en lui-même. En agissant de la sorte, il apparaît un état où l’objet de la connaissance devient le connaisseur, le processus de la connaissance. Cet état est décrit parfois comme „vide” (SHUNYA), à cause du contraste avec l’apparente plénitude de l’objectivité qui l’a précédée.

La béatitude de l’entrée en état de SAMADHI est indescriptible

La méditation (DHYANA) finalisée avec l’état de SAMADHI est un processus progressif de pouvoir débarrasser l’objet de ses attributs extérieurs, jusqu’à ce que l’être s’identifie à l’essence de cet objet. Ce qui reste c’est l’Existence Pure, notre nature essentielle. Lorsque l’eau s’évapore d’un bassin, la réflexion du Soleil disparaît elle aussi. Analogiquement parlant, lorsque le mental se dissout dans la Réalité Absolue (Dieu), et donc lorsque le lac du mental disparaît, la conscience de l’individualité disparaît aussi. La béatitude qui marque l’entrée dans l’état de SAMADHI est indescriptible.

Ce processus de redécouverte du substrat unique, indifférencié, de tout ce qui existe constitue la condition sine qua non pour l’atteinte de l’illumination spirituelle.

À partir de ce moment, les objets finis n’apparaissent plus comme des structures séparées et limitées. Plus encore, la conscience qui forme toutes les choses ressort à la surface, se révélant comme étant la vraie réalité des objets perceptibles.

SAMADHI ne représente pas une condition inerte, comme certains sceptiques le soutiennent. La vie dans l’esprit ne signifie pas annihilation. Lorsque l’esprit se confond avec le voile de l’illusion, en orientant son attention vers les choses habituelles et en dépassant les limites de cette existence éphémère, la vie s’intensifie.

SAMADHI représente l’état glorieux et le stade final de toute voie spirituelle authentique. Même si on l’appelle de diverses façons – SATORI dans la pratique du zen, NIRVANA en bouddhisme, ou l’état de perfection divine dans le christianisme – il s’agit en fait de la même condition suprême de l’être humain.

Les niveaux d’expérience de l’état de SAMADHI

Il existe plusieurs niveaux d’expérience de l’état de SAMADHI, selon la profondeur avec laquelle l’être humain entre dans l’essence ultime des choses et des phénomènes, en s’identifiant finalement parfaitement avec Dieu, le Suprême Absolu. Ainsi, en Raja Yoga (le Yoga Royal), on obtient NIRODHA SAMADHI – l’extase divine qui apparaît par la suspension des fluctuations mentales. En Bhakti Yoga on obtient BHAVA SAMADHI – état supraconscient, obtenu par une manifestation extrêmement intense de l’Amour Divin. Un pratiquant de Hatha Yoga obtient l’état de SAMADHI par l’éveil de l’énergie potentielle essentielle de l’être, KUNDALINI et l’ascension de celle-ci jusqu’au centre de force du sommet du crâne (SAHASRARA), processus souvent accompagné par l’apparition de nombreuses capacités paranormales. Le védantique obtient BHEDA SAMADHI par l’intellect supérieur, qui entreprend un effort de conscientisation de l’irréalité de ce monde phénoménal. Un chrétien voit JÉSUS partout et aussi dans son cœur, s’identifiant finalement de façon extatique avec Lui et à travers Lui avec DIEU LE PÈRE. Donc, le chrétien ne modifie pas les fluctuations de son mental, il change seulement son attitude mentale.

Mais en essence, tous les états de SAMADHI peuvent être regroupés en deux catégories: SAVIKALPA SAMADHI et NIRVIKALPA SAMADHI. SAVIKALPA SAMADHI représente l'état de supra-conscience où il existe encore des modifications du mental. Dans cette phase ont lieu des analyses et des synthèses, des investigations, des recherches et des raisonnements abstraits. Mais il n'existe plus de pensée négative, parce que le mental est déjà totalement purifié. L'état de bonheur auquel on arrive dans cette forme de SAMADHI peut constituer un obstacle dans l'obtention de l'illumination spirituelle, parce que l'aspirant, en pensant qu'il est arrivé au bout du chemin, risque de s'arrêter. Maintenant la méditation doit être pratiquée avec encore plus d'intensité, pour qu'il entre dans l'étape suivante, NIRVIKALPA SAMADHI, l'état de supra-conscience où il n'existe plus de modification du mental et qui définit en fait, la liberté infinie de l'esprit.

Lorsque cet état de supra-conscience (NIRVIKALPA SAMADHI) devient continu et naturel, on atteint l’état nommé SAHAJAVASTHA, qui est la condition d’un libéré en vie. L’état de SAVIKALPA SAMADHI peut être comparé à une voiture qui se déplace. La voiture s’arrête. Ce moment peut être comparé à l’état de NIRVIKALPA SAMADHI, et le moment où le chauffeur descend de la voiture est l’état de SAHAJAVASTHA.

Le but ultime de tout chercheur spirituel est la communion totale avec Dieu, caractérisée par le manque de toute fluctuation du mental, de l’imagination et de toute autre modification extérieure. C’est le moment où le jeu du mental arrête, où les doutes disparaissent, et où les conséquences de nos actions passées et présentes sont détruites.

Des méthodes pour transcender la personnalité éphémère

Il existe quatre méthodes pour transcender notre petite personnalité éphémère et pour réaliser la communion avec Dieu.

1. La première méthode, nommée aussi la méthode non-duale négative, est la méthode par laquelle le chercheur nie l’existence de tout ce qui se manifeste autour de lui, parce que rien n’est la Réalité Absolue. Par exemple il dit: „Je ne suis ni le corps, ni le mental. Seul Dieu est vrai (réel). Mon Soi est identique à l’Absolu.”

2. La deuxième méthode, nommée la méthode non-duale positive, est la méthode qui permet à l’aspirant d’expérimenter directement que „Tout est Dieu”, que tout représente le Soi, qu’il n’existe rien d’autre à part Dieu.

3. La troisième méthode vise le Bhakti Yoga, le Yoga de la dévotion, en insistant sur le don de soi total et l’absolu abandon de soi devant la volonté divine, l’amour infini de Dieu.

4. La quatrième méthode est celle du sacrifice total de soi, l’aspirant offrant de façon inconditionnelle les fruits de toutes ses actions envers Dieu. C’est le Karma Yoga.

Rien de mal ne peut plus arriver à celui qui est libéré du point de vue spirituel, parce que pour lui tout est divin, béatifique, éternel et essentiel. Ici s’arrête pour toujours le devenir, la dissolution, l’illusion, l’ignorance, la séparation, la mort. Ici il n’existe que l’être divin dans sa forme originelle, unie avec Dieu le Père.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum