TOUT SIMPLEMENT
Bienvenue sur Tout Simplement Smile
Afin de profiter pleinement de ce que vous offre ce forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de nous rejoindre si ce n'est pas encore fait ! :-) Cœurdialement Aloha ♥
Icône Vierge Marie
Résultat d’images pour images Vierge Marie
Derniers sujets
» Léandre : Étrange… 21 août 2017
Hier à 22:01:56 par Aloha

» Retour à la médecine originelle
Dim 20 Aoû - 13:59:31 par Ganji Anankea

» Alcyon Pléiades 60: Patton Réincarnation, immortalité cryogénèse, robotique, Lincoln- Kennedy
Sam 19 Aoû - 17:45:50 par Aloha

» Léandre : Nouveaux sens physiques et communication 29 juillet 2017
Sam 29 Juil - 16:09:50 par Aloha

» Eckhart Tolle : L'éveil est un basculement de la conscience ....
Lun 24 Juil - 10:18:52 par Aloha

» Kara Schallock – Mises à Jour Permanentes
Mer 19 Juil - 12:51:13 par Aloha

» SOTT ... Juin 2016 - Météorites, conditions météorologiques extrêmes et changements terrestres
Mar 18 Juil - 15:34:38 par attchibhatt

» Alcyon Pléiades 59: Climagate, Changement climat, HAARP, ondes Elf, Gwen, chemtrail, nanoparticules
Mar 18 Juil - 11:15:08 par Aloha

» Léandre : Le système sensoriel dans le processus
Dim 16 Juil - 16:25:48 par Aloha

» CNT - Message à toute l'humanité
Sam 15 Juil - 14:01:24 par Aloha

» La fin annoncée des Chemtrails
Sam 8 Juil - 23:36:09 par Nem'

» Prendre soin de notre système lymphatique
Ven 7 Juil - 9:53:17 par Aloha

» Léandre : L’intuition qui guide, 6 juillet 2017
Jeu 6 Juil - 17:04:35 par Aloha

» Grigori Grabovoï : Codes vibratoire pour harmoniser les aliments
Jeu 6 Juil - 3:11:41 par Nem'

» Amusez-vous avec cette énigme mathématique ^ ^
Mer 5 Juil - 12:10:46 par Aloha

» A Message for Humanity - WingMakers -The Fifth Interview Subtitled
Lun 3 Juil - 10:40:43 par Aloha

» Comment manipuler l'esprit et l'attention des masses
Dim 2 Juil - 9:04:56 par Aloha

» Attendez-vous l’ÉVÈNEMENT ? Eh bien, il est survenu.
Sam 1 Juil - 19:58:41 par Nem'

» A Dieu Simone Veil
Sam 1 Juil - 19:57:00 par Nem'

» Conférence sur le Passeur d'âmes avec Roland AUER - Forum 104 à Paris, le 24 Mars 2016
Ven 30 Juin - 16:47:08 par Aloha

» Au sein de la plus grande démocratie du monde
Jeu 29 Juin - 11:34:57 par attchibhatt

» ÊTRE OU SUIVRE...
Jeu 29 Juin - 11:13:07 par Aloha

» Pourquoi nous ne devrions plus dire « mes plus sincères condoléances »
Jeu 29 Juin - 8:00:01 par Aloha

» Krishnamurti : Le miracle de l’attention
Mer 28 Juin - 11:58:48 par attchibhatt

» The Collective Evolution II et III: The Human Experience | OFFICIAL RELEASE 2011
Mar 27 Juin - 17:57:57 par Aloha

» Natacha POLONY
Mar 27 Juin - 10:51:39 par Aloha

» UNE GUERRE INVISIBLE A DÉJÀ COMMENCÉ : Le NWO contrôlera les pensées par les ondes
Mar 27 Juin - 7:24:27 par attchibhatt

» La tristitude
Mar 27 Juin - 4:29:40 par attchibhatt

» GANESH POWERFUL MANTRA
Mar 27 Juin - 3:42:38 par attchibhatt

» Michka : J’ai peur …. De quoi ? Pourquoi ? ...
Lun 26 Juin - 8:17:08 par Aloha

» Voici comment vous soigner en parlant à vos cellules
Sam 24 Juin - 11:02:42 par Aloha

» Michka : Nouvelle Lune en Cancer - 24 Juin 2017
Sam 24 Juin - 8:37:59 par Aloha

»  l'Un présence... L'initiateur .
Jeu 22 Juin - 11:41:54 par Invité

» Les champs d'énergie par Maxence LAYET
Jeu 22 Juin - 11:25:36 par Aloha

» Ultime phase du paroxysme de la Grande Délation
Jeu 22 Juin - 10:29:39 par Aloha

» Alcyon Pléiades 58: Ancienne guerre, risque actuel, ADN cosmique, gouvernement alien, bunkers, Ovnis
Mer 21 Juin - 12:47:32 par Aloha

» Message aux Français : Vidéo censurée de Céline Sabine Maury
Mer 21 Juin - 11:30:03 par attchibhatt

» Les Trente Deux, plus Cinq "Lettres de Feu"
Mer 21 Juin - 11:29:08 par Aloha

» Le Noùs et l'étincelle
Mer 21 Juin - 7:18:44 par Invité

» L'État d'urgence est anticonstitutionnel !
Mer 21 Juin - 7:16:12 par Invité

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le Wiki du Forum - Nos Publications
Nos Publications sur le Wiki du forum

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur FacebookSuivre Forumactif sur TwitterSuivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest


anipassion.com

Les agents de la Matrice : profils et analyse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les agents de la Matrice : profils et analyse

Message par Aloha le Lun 14 Nov - 18:13:13

Les agents de la Matrice : profils et analyse

On a déjà beaucoup écrit à propos de la Matrice et des divers agents qui la servent, et en particulier d’une classe d’agents appelés « Portails organiques » (PO).
Cet article tente de résumer, de clarifier et de mettre à jour l’information disponible sur ce sujet. Je citerai donc les ouvrages de référence répertoriés dans la bibliographie à la fin de l’article et j’y ajouterai parfois des observations personnelles ainsi que celles de mes amis et connaissances.
Vu la nature complexe et fouillée de cet article, les lecteurs pourront désirer lire au préalable « Organic Portals », une introduction pratique au thème des agents de la Matrice.
Le présent article clarifie en premier lieu, les notions de portails organiques (PO) » et d’hommes-âmes (non PO) – et fait une comparaison entre ces deux types sur le plan de leur structure physique, psychologique et métaphysique. En deuxième lieu, il explore l’origine et l’évolution ainsi que la raison d’être de ces deux types d’hommes. Troisièmement, cet article décrit la fonction des PO dans la société moderne, en particulier en ce qui concerne leur rôle comme exécuteurs passifs de la Matrice. Enfin, il privilégie l’approche de l’intuition à celle de l’analyse intellectuelle dans l’identification des PO. L’exposé sera émaillé d’autres comparaisons entre ces types d’hommes et d’autres agents de la Matrice, en particulier, les hommes-robots dépourvus d’âme.

Définition des « hommes-âmes » et des « portails organiques »
Les PO comprennent la moitié de la population humaine; l’autre moitié est formée en grande partie d’hommes-âmes. À cause des mélanges génétiques, ils se trouvent aujourd’hui dans toutes les races connues, quoiqu’à des degrés divers. Alors que les hommes-âmes possèdent une étincelle divine de conscience qui leur donne la possibilité de développer une conscience de soi, les PO n’ont pas cette étincelle divine et sont, comparativement, à peine conscients. Ils appartiennent à un esprit de groupe comme ceux des animaux; ils évoluent et s’incarnent collectivement et non individuellement. Alors que l’homme-âme possède une énergie qui lui est unique et qui est créée par l’essence, la conscience, l’expérience de cette personne, l’énergie qui anime un PO est la même chez tous ceux de son type.

Comparaison physique
Physiquement, les deux races sont pratiquement indiscernables l’une de l’autre. Sur le plan statistique, elles ont des différences mineures physiologiquement et, peut-être, certaines différences d’ordre génétique. Physiologiquement, les PO ont tendance à être plus attirants et bien proportionnés. Parce qu’ils existent à un niveau émotionnel primaire, la sélection naturelle a fait que la sexualité, l’aspect physique et esthétique jouent un grand rôle dans leur évolution. Aussi, à la différence des hommes-âmes, les corps des PO sont conçus et se développent indépendamment des influences de l’âme et des charges karmiques; ils sont ainsi attrayants pourvu que la loi des probabilités le permette à l’intérieur des contraintes liées aux paramètres génétiques et à l’environnement social.
Non seulement les facteurs génétiques et environnementaux ont une influence sur la physiologie des hommes-âmes mais aussi le karma et la qualité de l’âme si l’on considère que l’âme et la génétique sont associées. Pour des raisons métaphysiques, ces facteurs accentuent rarement le potentiel de l’aspect esthétique qui leur est échu par les lois de la génétique, à moins que leur qualité d’âme ne le leur mérite. De plus, les hommes-âmes ont tendance à se marier et à se reproduire pour des raisons autres que la simple attirance physique et ainsi l’absence d’importance accordée à l’aspect physique se reflète chez leurs descendants. Il y a peut-être des repères génétiques dans les chromosomes X qui les distinguent ou encore des différences dans la chimie corporelle et les hormones, mais elles ne sont pas identifiées actuellement.
On observe que la différence dans l’aspect physique entre les PO et les non-PO est si peu importante qu’elle ne peut être employée comme critère fiable pour les distinguer l’un de l’autre en tant qu’individu.

Comparaison psychologique
Psychologiquement, les PO sont plus simples et conséquemment plus performants ou efficaces que les non-PO et ceci, parce qu’ils ont moins de composantes psychologiques. Alors que les PO ont deux composantes, les hommes-âmes en ont trois. La première composante de l’homme-âme est qu’il possède l’étincelle divine d’esprit, le Soi Supérieur, l’Essence ou le vrai Moi. La deuxième composante est un produit neutre créé par l’environnement et connu sous le nom d’ego, la personnalité ou l’aspect mécanique et qui consiste en de nombreux sous-egos souvent contradictoires. La troisième composante est la conscience corporelle ou somatique, la conscience globale des organes et des cellules physiques.
Les PO ont uniquement la conscience du corps et de la personnalité, mais non celle d’un être supérieur d’essence divine. Parce que le corps et la personnalité ne connaissent pas la moralité au-delà du conditionnement social ou de la survie, les PO n’ont pas d’empathie ou de compassion. Toute expression de celles-ci est imitation. Par leur simplicité psychologique, ces créatures sont capricieuses, prévisibles et faciles à manipuler.
Si on compare ces créatures à un problème à deux éléments en physique, elles sont linéaires alors que les hommes-âmes, que l’on pourrait comparer à un problème à trois éléments, ne sont pas linéaires et peuvent alors être imprévisibles et complexes. Cette complexité est avantageuse en ce sens que le chaos qui naît de cette complexité permet la vraie créativité, mais elle cause aussi un problème, car l’efficacité mécanique est sacrifiée. Les PO sont des machines stagnantes, mais efficaces : ils sont calculateurs dans l’atteinte de leurs objectifs alors que les hommes-âmes sont des êtres complexes, capables de créer et de transmettre les énergies des sphères supérieures.

Comparaison métaphysique
Alors que les différences entre les corps physiques de ces deux types d’homme sont légères, il y a une différence importante entre leurs corps métaphysiques. Comme nous l’avons déjà dit, les PO ne possèdent pas d’essence divine. L’essence, la personnalité, la conscience corporelle sont des termes généraux incluant le système des chakras ou centres du corps métaphysique des êtres conscients. Pour bien comprendre la différence métaphysique, une explication des divers centres ou des chakras est nécessaire.
La différence entre les centres et les chakras implique que ces derniers sont des vortex spécifiques du corps éthérique qui rassemblent l’énergie alors que les centres sont simplement des centres de gravité des divers systèmes fonctionnels. Il y a un lien direct entre les centres et les chakras. Donc pour des raisons pratiques, nous les considérerons comme équivalents.
Les centres ont une conscience autonome et effectuent des fonctions spécifiques comprenant la réception, la transformation et la diffusion de diverses sortes d’information et d’énergies éthériques. Ils fonctionnent comme des points d’accès d’énergie et des centres de réception, de relais de l’information.
Chez les hommes qui ont une âme développée, il y a trois centres supérieurs et trois centres inférieurs. Inférieur et supérieur indique à quel type d’énergie et d’activité ils sont associés. Les centres inférieurs traitent les énergies et les informations de basses vibrations provenant de l’environnement immédiat de troisième densité ou inférieur. Les centres supérieurs assurent une liaison ascendante avec les aspects plus élevés de la conscience et reçoivent leur énergie des hautes sphères.
Il n’est pas dans les objectifs de cet article d’expliquer les sous-divisions à l’intérieur de chacun des centres inférieurs, sauf pour dire que les centres inférieurs sont divisés en parties souvent conflictuelles alors que les centres supérieurs forment un tout.

Description des centres
Les centres inférieurs comprennent le centre moteur (le chakra du sacrum), le centre émotionnel inférieur (le chakra sexuel) et le centre intellectuel inférieur (le chakra de la gorge). Les centres supérieurs comprennent le centre sexuel (le chakra du plexus solaire), le centre émotionnel supérieur (le chakra du cœur), et le centre intellectuel supérieur (le chakra coronal).
Le centre sexuel est la station d’énergie principale d’où les autres centres puisent la leur. En elle-même, l’énergie sexuelle est simplement une énergie brute créatrice dont l’acte sexuel n’est qu’une application. Les autres centres convertissent cette énergie et créent en l’utilisant, diverses qualités d’énergie et d’effets. Le centre sexuel tire normalement son énergie directement de la septième densité, de la Création.
Le centre moteur est relié à la conscience du corps et aux mouvements instinctifs. L’énergie sexuelle employée par ce centre est associée à l’acte sexuel, entre autres choses. Le centre moteur est le siège de la conscience somatique, génétique ou corporelle.
Le centre émotionnel inférieur renvoie aux émotions primaires, le type d’émotions que les animaux sont capables de ressentir. Ce centre est responsable de l’aspect animal des êtres humains.
Le centre intellectuel inférieur n’est pas présent chez la majorité des animaux sauvages, quoiqu’il soit très développé chez la plupart des humains. Il donne à ces derniers la capacité de parler, de lire, d’écrire, et de tenir des raisonnements abstraits. Ce centre est le siège de l’ego et de la personnalité, un produit automatique de l’environnement inscrit dans la structure du système nerveux. Il a peu de conscience par lui-même et il est plutôt comme un ordinateur ou un programme d’intelligence artificielle.
Le centre émotionnel supérieur permet aux hommes-âmes de ressentir que quelque chose ne va pas et leur donne la capacité d’expérimenter l’empathie, la joie et l’enthousiasme. Il est en liaison avec l’aspect émotionnel du vrai soi, le Soi Supérieur, et il est la source de notre intuition et de notre instinct.
Enfin, le centre intellectuel supérieur a un lien ascendant avec le noyau conscient de notre Soi Supérieur. Ce centre permet la connaissance de la vérité absolue; et il est la source d’une information de densité supérieure.
Alors que les hommes-âmes possèdent tous ces centres intellectuels et émotionnels supérieurs, les PO n’en ont pas. Comme tous les animaux, le seul centre supérieur qu’ils possèdent est le centre sexuel qui est reliée à leur âme de groupe. Il est très important de comprendre que l’absence de ces deux centres supérieurs doit être prise en compte pour établir les différences entre les PO et les hommes-âmes.
Malgré la présence des six centres, les deux centres supérieurs les plus élevés des hommes-âmes sont souvent dormants ou inaccessibles. Cela ne veut pas dire que le Soi Supérieur est endormi, mais plutôt que le lien de communication est faible ou inopérant. C’est pour cette raison que beaucoup d’hommes-âmes agissent de façon similaire aux PO.
De plus, les PO peuvent reproduire les centres plus élevés en volant une telle énergie supérieure aux hommes-âmes. Pour cette raison, la distinction entre PO et non-PO peut être difficile à saisir.
La conscience se manifeste seulement quand les centres s’observent les uns les autres. Chaque centre est une composante mécanique de notre corps métaphysique, et il est doté d’une conscience limitée. Mais quand les centres se joignent pour s’observer les uns les autres, une conscience plus grande que la somme de ses parties peut se manifester. Il est connu en physique ou dans la théorie du chaos que la complexité d’un système – composé de parties qui se joignent – qui va au-delà d’un certain point, devient chaotique. C’est à travers le chaos que la vraie conscience se manifeste dans cette réalité. De toute manière, le point ici est que, puisque la plupart d’entre nous sont liés par l’identification à notre ego et à notre corps, nous négligeons d’observer les deux centres les plus élevés et nous ne manifestons pas ni n’expérimentons la conscience supérieure dans cette réalité. La clé pour expérimenter la conscience supérieure est d’être conscient de soi, de se connaître au lieu de se perdre dans ce qui est perçu, et de se souvenir de soi à chaque moment possible.
Notre Soi Supérieur existe, mais sans une liaison entre nos centres inférieurs et nos centres supérieurs, son effort pour communiquer n’est pas entendu. Néanmoins, les centres supérieurs existent toujours chez les hommes-âmes quoique passivement le plus souvent et ils leur donnent de l’inspiration, de la créativité et de l’originalité. Plus la liaison avec les centres supérieurs est développée, plus créatif, enthousiaste, intuitif, et gnostique devient l’homme-âme.

La fonction des centres chez les PO
Parce que les PO n’ont pas de vrais centres supérieurs, ils sont incapables d’empathie, d’émotions élevées et de connaissances supérieures. Comme nous l’avons mentionné précédemment, les animaux ont seulement le centre moteur, les centres émotionnels et sexuels inférieurs, mais sans le centre intellectuel inférieur. Sans la présence formatrice et énergétique des hommes-âmes, les PO seraient à peine différents des animaux.
Dans leur état naturel, les PO n’ont pas de centre intellectuel inférieur, tout comme les animaux. Ce n’est qu’en volant de l’énergie aux hommes-âmes que leur centre intellectuel inférieur peut se former et c’est seulement par la formation acquise par l’éducation, les médias, la culture et l’environnement que ce centre peut être affiné. Une fois dotés d’un centre intellectuel, les PO peuvent compenser leur manque de centres plus élevés au moyen d’une habile imitation et, particulièrement en volant et en prélevant les énergies supérieures des hommes-âmes.
Le type d’énergie volé dépend de la méthode d’escamotage. Par une proximité physique, un PO peut soutirer l’énergie physique du centre moteur d’une personne-âme, ce qui se manifeste chez elle par de la fatigue ou de l’épuisement. Par l’intimidation, la colère, ou la séduction, la force du centre émotionnel inférieur est captée. Par le biais de mensonges, de caprices, et une demande d’attention, l’énergie du centre intellectuel inférieur d’une personne-âme s’écoule. Lors de l’orgasme d’une personne-âme durant l’acte sexuel, un PO peut prélever une grande quantité de son énergie.
Tout ceci exerce un stress sur les centres supérieurs, qui, affaiblis, ne fonctionnent pas d’une façon aussi optimale qu’ils le devraient, cela signifie que l’interaction avec un PO pourra temporairement diminuer la créativité, l’individualité et l’originalité de quelqu’un. Les centres inférieurs étant vidés, son rendement intellectuel pourra aussi en souffrir. Cette confusion mentale, ce brouillage le rend moins apte à saisir les faussetés, souvent d’apparence logique, dans les arguments des PO et altère plus facilement sa perception.
Les principales énergies que les PO recherchent proviennent du centre émotionnel supérieur des hommes-âmes. Il peut arriver que les centres supérieurs soient vidés indirectement quand l’énergie, normalement réservée à ces centres, est dirigée vers les trois centres inférieurs pour compenser leur état d’épuisement. Plus directement, plusieurs PO vont mettre en scène un mélodrame complexe et prétendront être des victimes, pleurant et suppliant pour obtenir de la pitié, et ce, afin de voler l’énergie des centres émotionnels supérieurs de ceux qui les écoutent et qui font l’erreur de sympathiser avec quelqu’un qui feint de vrais sentiments. Détenteurs de cette nouvelle énergie, les PO peuvent imiter leurs cibles avec plus de précision en donnant l’impression qu’ils ont une âme.

Simulation et manipulation des hommes-âmes
Les PO sont des caméléons humains. Quand ils sont activés pour manipuler une personne-âme, ils s’adaptent au comportement et au type d’âme de leur cible. Cette adaptation se fait de deux façons : le calcul sur le plan intellectuel et l’imitation sur le plan de l’âme. Le calcul intellectuel est mis en place par le centre intellectuel. Chez les PO, ce centre de l’intelligence artificielle est responsable de déterminer l’attitude à adopter envers la cible, ce qui comprend quoi dire et quel langage corporel employer.
La plupart des PO ne sont que des personnages d’arrière-plan ayant des personnalités apparemment indépendantes, mais occasionnellement, ils peuvent devenir « actifs ». Lorsqu’ils sont « activés », ils emploient au maximum leurs capacités d’imiter et de calculer pour obtenir ce qu’ils veulent ou ce qu’on leur a demandé d’obtenir. S’ils essaient d’obtenir la confiance, ils savent exactement ce qu’il faut dire. Pour développer une relation, ils pourront raconter leur histoire personnelle, ou parler des films qu’ils aiment ou décrire leurs préférences musicales, leurs passe-temps, leur travail, les endroits où ils ont vécu auparavant. Bon nombre de ces détails coïncident avec ceux de leur cible et sont juste assez pertinents pour bâtir une « amitié », tout en ne dépassant pas une certaine limite afin de ne pas déclencher l’alarme sur l’étrangeté de la situation. En revanche, si leur objectif est le harcèlement et le sabotage, ils savent quel bouton presser et connaissent les trucs rationnels et émotionnels qui marcheront le plus en regard des faiblesses émotionnelles et intellectuelles d’une personne-âme.
Quel que soit leur but, le centre intellectuel des PO est efficace et permet une approche sur mesure pour la manipulation d’une cible. Les PO sont capables d’un comportement semblable à celui des abeilles d’une ruche; lorsqu’un PO a lu le profil d’une personne, il peut le partager instantanément avec tous les autres. Cela peut parfois provoquer d’étranges synchronismes. Comme nous le verrons brièvement, ils sont aussi en relation avec une hiérarchie hyperdimensionnelle d’êtres négatifs et sont ainsi des extensions non seulement du groupe d’âme de la seconde densité, mais de la Matrice elle-même. Leur comportement de « ruche » est dû surtout à leur liaison avec la Matrice. Sans elle, leur esprit de groupe pourrait encore se manifester comme celui des abeilles d’une ruche; cependant, ce serait moins évident, et pourrait être quelque chose qui ressemblerait au phénomène du 100^e singe.
L’imitation de l’âme est le deuxième atout des PO. Alors que le calcul intellectuel renvoie à un comportement mondain, social, l’imitation de l’âme se résume à créer l’illusion d’une profondeur de l’âme. En reproduisant l’énergie des centres supérieurs d’une personne-âme, un PO peut raffiner son calcul en plus de projeter cette énergie vers sa cible, et ainsi faire en sorte que cette cible percevra un reflet de l’image de sa propre âme. La cible naïve attribuera au PO les qualités d’âme qui sont en réalité les siennes.
La capacité de créer l’effet de miroir est le plus grand atout d’un PO. C’est aussi sa plus grande faiblesse, car cela le démasque. Ceux qui sont observateurs et qui comprennent le phénomène PO reconnaîtront en eux leur capacité de réflectivité comme étant inquiétante, trop synchronisée, trop étrange et trop belle pour être vraie. Une personne-âme peut avoir beaucoup en commun avec une autre personne-âme, mais on peut se demander jusqu’à quel point et si cela est même possible, considérant que les deux ont le libre arbitre. On note qu’un haut degré de réflectivité existe seulement chez les PO actifs. Le PO passif d’arrière-plan utilise ces effets de miroir moins souvent, mais d’une manière tout aussi synchronisée.

Comparaison entre les PO et les agents robotiques
Il y a d’autres types d’agents de la Matrice qui utilisent la méthode de la réflectivité et qui peuvent être découverts de la même manière. Les agents qui doivent créer un climat de confiance avant de commencer leur sabotage ou la collecte de renseignements peuvent utiliser la ruse de la réflectivité. Par contre, ceux qui ont l’intention de voler de l’énergie, d’intimider, ou qui ont affaire à des cibles qui ne coopèrent pas vont recourir au changement rapide de personnalités ou de méthodes. La nature inattendue de ces virages à 180 degrés peut être surprenante.
Les agents conscients comme les agents robotiques sont susceptibles de faire des erreurs et de mal saisir leurs cibles, car ils ne peuvent reproduire l’énergie de l’âme aussi précisément ou faire des calculs aussi rapidement que les PO le font. Les agents robotiques sont plus susceptibles de ne réussir qu’imparfaitement ce jeu de miroir car ils ne sont pas, d’une part, aussi beaux parleurs et parce qu’ils ne savent pas comment éviter de dépasser le seuil de suspicion de leurs cibles, d’autre part. Comme c’est le même réseau hyper- dimensionnel d’intelligence artificielle guidée qui dirige les PO et contrôle les agents robotiques, ces derniers sont capables d’utiliser à l’excès synchronisme et jeu de miroir. Mais contrairement au PO, le jeu de réflexion des agents robotiques est surtout fondé sur les renseignements obtenus par les technologies de surveillance et de lecture de la pensée, ce qui est moins efficace.
Chacun a ses avantages et ses désavantages. Les PO peuvent faire le jeu de réflexion efficacement, ils ont une plus grande liberté d’action que les agents robotiques à cause de leur plus haut niveau de conscience. Ce qui les rend plus difficiles à mobiliser et à configurer. De plus, ils demandent que leur énergie soit entretenue; quand un groupe hyper dimensionnel d’êtres négatifs donnent la tâche à un PO de voler de l’énergie à une cible pour leur propre consommation, le PO prend une part de cette énergie pour lui-même et pour le groupe d’âmes de la seconde densité. Les PO et les agents robotiques sont comparables à des chevaux par rapport et à des motocyclettes, ou à des pions par rapport à des tours au jeu d’échecs.
Les agents robotiques sont pratiquement non conscients et sous la totale emprise de mécanismes de contrôle extérieurs. Ce qui veut dire qu’ils ne sont pas aussi limités que les PO, car ils sont les extensions cybernétiques d’hommes-âmes négatifs plus élevés. Néanmoins, ils sont susceptibles de défaillance lorsqu’ils doivent faire face à des situations au-delà des paramètres de leur programmation.
Les PO sont principalement des agents passifs, alors que les hommes-robots sont des agents actifs. La force des PO réside dans leur masse critique, approximativement trois milliards. Leur fonction première est de:


  • distraire les individus qui ont une âme et de faire qu’ils soient trop accablés par la vie pour avancer spirituellement;
  • de diriger l’opinion publique en agissant comme des « applaudisseurs professionnels »;
  • de contenir et de ridiculiser ceux qui parlent ou ont des pensées divergentes au sujet de la réalité de la Matrice;
  • d’agir comme des portails pour les forces de plus basse et de plus haute densité afin de percer jusqu’aux hommes-âmes de la troisième densité et d’interagir avec eux.

D’où leur nom de « portails organiques ». Ils sont comme les mauvaises herbes envahissant un champ et affaiblissant les bonnes moissons.
Les agents robotiques sont des agents actifs; leur force réside dans leur complète malléabilité au contrôle extérieur négatif. Ils sont le plus souvent utilisés pour viser des cibles particulières au moyen de techniques de sabotage, de distraction ou de recherche d’informations. Ce qui les démasque souvent est leur impatience, leur insistance, leur étroitesse d’esprit, leurs apparitions et disparitions synchronisées, leur curiosité exagérée à propos de questions peu importantes (au point de paraître stupide), leur grande demande du temps des autres, leur inflexibilité qui se manifeste par l’impossibilité de s’ajuster aux conversations qui dépassent certains paramètres, et par leur effort persistant à propager et à promouvoir les sources de désinformation. La plupart ne partagent pas toutes ces caractéristiques, mais tous partagent la plupart d’entre elles. Plus la cible est naïve, plus un agent peut avoir recours à ces particularités sans soulever de questions.

Aussi, les agents robotiques sont beaucoup plus stables dans des temps de chaos planétaire que les PO parce que ceux-ci ne fonctionnent pas bien quand leur réalité mondaine s’écroule. Ils pourront alors nier, se fermer ou devenir imprévisibles. Les agents robotiques, en revanche, sont contrôlés à distance et réagissent selon leur programmation.

Affinité pour l’environnement mondain par rapport à l’environnement ésotérique
Revenons aux portails organiques. Ils ne sont capables d’agir et de penser que dans l’espace de la Matrice. Cet espace est rempli d’idées courantes qui sont vides de vraies vérités métaphysiques, des vérités qui révèlent une réalité plus grande que la vision commune à tous. Ces idées courantes ont été programmées dans les masses par l’éducation, la culture et les médias. Ces vérités sans importance qui poussent chacun à se conformer à la Matrice sont appelées les influences A; elles n’ont peu et même aucune incidence sur le développement spirituel, mais sont surtout des distractions – parfois nécessaires.

L’incitation à se reproduire, à se marier, à regarder la télévision, à souscrire à des revues populaires, à mémoriser des statistiques sportives, à répéter des dialogues de films, à expliquer des phénomènes étranges d’une manière rationnelle conventionnelle, ainsi que la compulsion à rechercher la richesse et le pouvoir sont des exemples des influences A.

Essayer de rassembler des éléments de vérité, observer les ratés et les synchronismes de notre environnement, méditer sur les problèmes afin de les résoudre, développer son individualité, donner de l’attention aux signaux du Soi Supérieur, analyser et apprendre de ses erreurs et chercher à développer une pensée autonome et de la créativité sont des exemples de ce que c’est d’être sous les influences B.

Les portails organiques sont des maîtres dans le domaine des influences A. Ils peuvent penser, dire et agir dans ce domaine avec perfection. Mais ils sont incapables de concevoir ou de fonctionner dans le cadre des influences B. Ils peuvent, à l’occasion, prétendre y opérer, mais avec des mots seulement; l’acte ne suit jamais. Leurs actes ne concordent jamais avec leurs paroles quand il s’agit des influences B et souvent ils n’en parleront même pas, ni ne les admettront.

Leur refus commun de reconnaître ou d’admettre des phénomènes étranges dérive de deux facteurs. Le premier est qu’ils n’ont pas de centres supérieurs et conséquemment ils ne peuvent comprendre rien d’autre que ce qui appartient au domaine des influences A. Les centres inférieurs sont plus que confortables à l’intérieur de la Matrice, alors que les centres supérieurs nous incitent à la transcender. Le second est qu’ils sont guidés par des hiérarchies hyperdimensionnelles d’êtres négatifs, des entités qui possèdent une intelligence rusée et froide. Après avoir pesé le risque par rapport à la récompense, le PO trouve toujours avantageux d’être ambigu et de nier la possibilité de quoi que ce soit en dehors de la Matrice. En manquant de clarté, un PO peut cacher son intention sous le manteau de l’ignorance, ce qui est typique des personnes qui ont une âme endormie. En n’admettant rien au-delà de ce qui est ordinaire, le PO n’appuie d’aucune façon les idées de ceux qui ont une âme éveillée. Habituellement, la déviation est faite en changeant rapidement la conversation vers quelque chose de plus ordinaire. Les PO peuvent converser avec compétence de n’importe quoi jusqu’à ce qu’un sujet ésotérique se présente; alors, le PO rencontre un mur de brique et ou devient silencieux, roule les yeux, fronce les sourcils, ou change de sujet immédiatement – toutes les manières passives d’éviter la discussion, car leur facilité de parole s’arrête là et révèle leur véritable nature. Ils ne peuvent discuter logiquement de concepts hors Matrice, car cet effort se situe au-delà de leur capacité de compréhension. Ils peuvent imiter le sujet avec des bribes mémorisées et agir comme le reflet de leurs cibles, mais ces tentatives sont dépourvues de profondeur et ne sont jamais accompagnées par l’acte qui lui correspond.

La différence entre une personne-âme endormie et un PO à cet égard est que pour une personne-âme, ses paroles et ses actions ne s’arrêtent pas brusquement à la frontière qui départage les influences A des influences B. Même sceptique, une personne-âme a le potentiel de dépasser cette frontière et de grandir alors que cette possibilité est refusée au PO. Elle n’a pas cette ignorance inéluctable permanente que l’on trouve chez le PO. Les portails organiques ne sont pas intéressés aux idées, mais plutôt à l’énergie et à l’auto satisfaction. Quand ils sont acculés au pied du mur – ou si cela leur permet de maintenir un certain contrôle – ils peuvent avoir une conversation dans laquelle ils simuleront faiblement un intérêt pour les influences B ou prétendront avoir appris une leçon, mais leurs actes ne suivront jamais leurs paroles, et très vite, ils se comporteront comme si la conversation n’avait jamais eu lieu. Même si cela n’est pas fréquent, une personne-âme vivra un changement intérieur après avoir appris une leçon, laquelle se reflétera visiblement dans son comportement.

Les PO ont une grande facilité à refléter les aspects mondains ou quotidiens de leurs victimes. Mais ils sont incapables de refléter les détails des influences B. Par exemple, un PO peut avoir des passe-temps semblables, de même que des expériences personnelles et des préférences pour certains types de loisirs semblables ou peut avoir les mêmes affiliations politiques, préférer les mêmes activités sportives ou de plein air, mais quand il s’agit de progrès spirituel, de recherche de la vérité, et d’accomplir sa destinée, les PO ne peuvent pas suivre et sont habituellement programmés pour dissuader leurs victimes de progresser sur un tel chemin. Parce que tout ce qu’ils peuvent imiter, ce sont les premiers intérêts mentionnés, ils les accentueront fortement pour couvrir leur incapacité ou leur refus de suivre les seconds. Ainsi, une personne victime qui tente de s’éveiller spirituellement peut souvent être piégée par quelqu’un qui semble avoir beaucoup en commun avec elle, sans se rendre compte que tout ce qu’elle partage avec cette autre personne, ce sont les intérêts et les influences A. Pendant ce temps, elle se voit empêchée de progresser sous les influences B. Nous le répétons, la différence entre un partenaire qui est un PO et celui qui est une âme endormie est que ce dernier ne frappe pas continuellement un mur à chaque virage quand il s’agit d’idées qui transcendent la Matrice. Quelquefois même, il exprimera une idée ou deux hors Matrice qui se fixera dans son esprit. L’incapacité d’un PO de franchir cette ligne devrait alarmer ceux qui observent un comportement de la sorte chez les autres.

Cependant, les agents robotiques, dans leur comportement, ne font pas la même délinéation entre les influences A et les B. Leurs limites se trouvent tout simplement au périmètre de leur programmation ou à la merci de l’ingéniosité de leurs contrôleurs. Ce qui les caractérise quand ils s’engagent dans des discussions sur des sujets hors Matrice, de la spiritualité aux interventions extra-terrestres, de la santé aux sciences alternatives, de la philosophie à la métaphysique, est qu’ils propagent de fausses influences B ou qu’ils font de la désinformation. Le type robotique est plus rusé que les PO quand il discute de sujets ésotériques, et comme indiqué plus tôt, il a une fonction plus spécialisée comme agents actifs que les agents passifs (les PO) dont la force réside dans le nombre.

Pour résumer, quand il s’agit de sujets ésotériques, les PO auront tendance à ridiculiser, à distraire et à contraindre alors que les agents robotiques créent la désinformation et commettent du sabotage. Respectivement, leurs fonctions s’adaptent à leur nature, passive ou active.

* L’origine des PO et des agents robotiques*
Les hommes-robots, aussi connus comme des hommes réanimés, sont créés à partir de corps humains existants en modifiant la composante non physique en fonction d’une mission ou d’une intention quelconque. Qu’il soit un homme-âme ou un portail organique, n’importe qui peut être un candidat favorable à ce processus qui implique d’expirer et d’être réanimé avec une nouvelle âme, une âme reprogrammée ou téléguidée par une connexion cybernétique. En général, les PO sont des candidats plus faciles, car ils n’ont pas de Soi Supérieur et ils n’ont aucune protection dans le sens d’une intervention divine. Entre autres, des facteurs à considérer sont que les hommes-âmes sont facilement influençables s’ils ont une fréquence d’âme négative, qu’ils seraient morts de toute manière selon le scénario de leur vie, ou qu’ils ont endommagé le corps de l’âme par l’usage excessif de drogues.

Parce que les PO sont contrôlables de toute manière dans leur état naturel, il y a peu de raisons de les réanimer à moins que des circonstances spéciales l’exigent, comme dans le cas où un individu particulier doit faire ce que seulement un homme-robot pourrait accomplir. Des cas de ce genre peuvent être des opérations militaires clandestines qui comprennent des éléments ésotériques, hyperdimensionnels ou occultes. Les PO ne peuvent comprendre de telles choses, succomberaient à une peur viscérale et seraient alors inefficaces. Mais par la réanimation, ils peuvent remplir leurs tâches comme prévu.

L’histoire nous enseigne que les hommes-âmes ont été la proie des portails organiques depuis des centaines de milliers d’années. Ils sont les premiers hommes, une évolution naturelle progressive de nos ancêtres les primates. Comme la plupart des animaux, leur évolution a été collective et lente plutôt qu’individuelle et réalisée dans le cours d’une seule vie. C’est la raison pour laquelle les premiers hommes n’avaient pas de culture; ils ne connaissaient pas l’agriculture et, pendant très longtemps, ils n’utilisaient que des outils rudimentaires de pierre. Les PO n’ont aucune créativité et, laissés à eux-mêmes, ils ne seraient pas capables de construire une société développée.

Périodiquement, l’évolution physique de l’humanité, qui était formée de portails organiques, était génétiquement modifiée par des interventions extraterrestres et hyperdimensionnelles afin d’augmenter leur dextérité manuelle et de les utiliser comme esclaves. Néanmoins, après les premiers changements, la structure de l’âme de l’humanité est restée la même, celle d’une âme collective.

Par la suite, il y eut l’introduction d’une matrice de l’âme de plus haute densité dans les corps humains. Ce qui a été accompli par une entente entre un groupe d’âmes de densité supérieure qui désiraient une existence physique, et des extraterrestres hyperdimensionnels qui préparèrent génétiquement les corps humains pour leur incarnation. Étant d’origine divine, les nouveaux êtres humains possédaient l’étincelle d’une haute conscience individuelle. Ils ont été amenés sur une terre peuplée par des PO et avec le temps se sont mêlés à eux à tel point qu’aujourd’hui, des PO et des individus-âmes peuvent se trouver à l’intérieur d’une même famille.
Vu la longueur de l'article,  lire la suite sur le site à voir
http://montalk.net/french/167/les-agents-de-la-matrice-profils-et-analyse
avatar
Aloha

Messages : 1638
Date d'inscription : 09/08/2014
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://atout-coeur.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum