TOUT SIMPLEMENT
Bienvenue sur Tout Simplement Smile
Afin de profiter pleinement de ce que vous offre ce forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de nous rejoindre si ce n'est pas encore fait ! :-) Cœurdialement Aloha ♥️
Nisargadatta Maharaj

"Il n'est ni nécessaire ni possible de changer les autres. Si vous changez vous-même, vous réaliserez qu'il n'y a aucun besoin d'autre changement . Changer l'image change tout simplement le film. Vous n'attaquez pas l'écran de cinéma ..."
Derniers sujets
» Emmanuel Dagher : Prévisions énergétiques de février 2018 – Changements Radicaux
Lun 10 Sep - 16:48:15 par bilkis

» Chico Xavier : l'humanité a jusqu'au 20 juillet 2019 pour choisir sa destinée
Jeu 6 Sep - 18:38:37 par did

» Mâ Ananda Moyî et Marthe Robin, deux mystiques d'Orient et d'Occident. Avec Véronique Francou
Jeu 6 Sep - 9:43:50 par did

» Traditions Celtiques
Mer 5 Sep - 13:16:24 par Azaël

» Bénéficier d'une conscience double... Bernard de Montreal
Sam 25 Aoû - 22:15:00 par Jyoti

» Krishnamurti - Amour, Sexe et Plaisir. vostfr
Lun 20 Aoû - 12:35:18 par bilkis

» L’Imitation de Jésus Christ
Mer 15 Aoû - 14:16:55 par did

» LÉtoile de la Vie et la signification du mot "Is-Ra-El"
Mer 15 Aoû - 12:30:01 par did

»  Frank Hatem : un autre regard sur les Reptiliens
Mer 15 Aoû - 11:23:51 par did

» Musique "vers la lumière"
Mar 14 Aoû - 7:57:10 par Azaël

» Vaccin ROR - Urgent : le film censuré à voir avant le 24 mai !
Mar 22 Mai - 17:41:09 par Aloha

» La Mafia pharmaceutique a pris le contrôle de l'Etat !
Dim 20 Mai - 9:15:05 par Aloha

» Amusez-vous avec cette énigme mathématique ^ ^
Mer 16 Mai - 8:45:37 par Aloha

» un observatoire du mépris de la VIE et de la DIGNITE HUMAINE
Dim 13 Mai - 8:46:18 par attchibhatt

» Chemtrails : pilotes de ligne et scientifiques balancent tout…
Dim 13 Mai - 4:53:23 par attchibhatt

» David Dubois et Yves Marie L'Hour Le shivaïsme du Cachemire et la philosophie de la Reconnaissance
Sam 12 Mai - 22:25:49 par Aloha

» Comment Re-Programmer son cerveauen 18 min !!!
Ven 11 Mai - 18:20:06 par Aloha

» Jean-Louis Meylan : Eloge de la simplicité
Ven 11 Mai - 11:24:53 par Aloha

» La conversion AN : principe purificateur
Jeu 10 Mai - 9:45:22 par Aloha

» Eric Zurcher : Existe-t-il des entités immatérielles ?
Mar 8 Mai - 8:34:40 par Aloha

» Pour un regard critique sur la science et le scientisme - Alexandra d'Imperio
Lun 7 Mai - 16:24:30 par Aloha

» Les plantes n’aiment pas être touchées, et elles le font savoir
Lun 7 Mai - 12:05:41 par Aloha

» Le sens profond de la méditation OM et une Méditation simple et apaisante de gratitude à pratiquer l
Ven 4 Mai - 11:19:01 par Aloha

» 5 Mai CNT CRS La bombe : L un des crs du conseil national de transition dévoile et appelle
Ven 4 Mai - 9:58:01 par Aloha

» Léandre : Corps physique + conscience 4D = nouvelle réalité
Jeu 3 Mai - 16:24:59 par Aloha

» Un peu de grammaire ^^
Mer 2 Mai - 18:55:54 par Aloha

» Ne mangez pas de poisson sans prendre cet antidote
Mer 25 Avr - 10:57:54 par Aloha

» Alcyon Pléiades 70: Bombardement Syrie, faux attaque chimique, sanctions Russie, Guerre Mondiale
Lun 23 Avr - 12:18:37 par Aloha

» Le WESAK dans la nuit du 29 au 30 avril 2018
Lun 23 Avr - 11:26:01 par Aloha

» LA TRANSITION DU 5 MAI 2018
Mer 18 Avr - 11:34:51 par Aloha

» Des impulsions géomagnétiques solaires massives nous font exploser ainsi que Gaia avec des fréquences énergétiques élevées
Mar 17 Avr - 10:30:56 par Aloha

» Les SECRET de l'art PERDU de la PRIÈRE ॐ Gregg BRADEN
Dim 15 Avr - 18:02:57 par Aloha

» Jean Klein : L'humilité n'est pas quelque chose que vous portez comme on porte un vêtement
Dim 15 Avr - 17:56:41 par Aloha

» Et si tout s'effondrait ? Pablo Servigne & Vincent Wattelet
Dim 15 Avr - 10:31:14 par Aloha

» 73º ALCYON PLEIADES - INFORMATIONS 2018 : Skripal, Royaume-Uni-Russie,Guerre Froide, Palestine, OVNI
Jeu 12 Avr - 18:41:12 par Aloha

» Lecture cosmique et Energétique : Avril 2018
Mer 11 Avr - 17:24:38 par Aloha

» Léandre : Nous sommes en cure de désintoxication
Mer 11 Avr - 0:53:48 par Aloha

» L'Ultime Convergence : Quelle spiritualité pour éviter le chaos - en 3 parties
Lun 9 Avr - 18:12:37 par Aloha

» Sheldan Nidle – Message du 3 avril 2018
Dim 8 Avr - 17:55:50 par Aloha

» Qui sont-ils? HA5D, PO, HR, reptilien, walkin
Ven 6 Avr - 11:45:07 par Melahel

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Le Wiki du Forum - Nos Publications
Nos Publications sur le Wiki du forum

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur FacebookSuivre Forumactif sur TwitterSuivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Google+Suivre Forumactif sur Pinterest



Gravir l’échelle de la conscience - Paul Chefurka

Aller en bas

Gravir l’échelle de la conscience - Paul Chefurka

Message par Aloha le Ven 10 Nov - 16:03:35

Gravir l’échelle de la conscience
Paul Chefurka
Article original en anglais: Ladder Of Awareness
Traduction libre (de tous droits d’auteur) par Paul Racicot



Lorsqu’il s’agit de notre compréhension de la crise mondiale actuelle, chacun de nous semble s’insérer quelque part le long d’un continuum de prise de conscience qui peut être grossièrement divisé en cinq étapes :

1. En sommeil profond. À ce stade, il ne semble y avoir aucun problème fondamental, seulement quelques lacunes dans l’organisation humaine, le comportement et la moralité, lacunes qui peuvent être résolues à l’aide d’une attention appropriée portée à l’élaboration de règles. Les gens à ce stade ont tendance à vivre avec joie, avec des explosions occasionnelles d’irritation lors de périodes électorales ou de la publication trimestrielle des bénéfices des entreprises.

2. Conscience d’un problème fondamental. Que ce soit le changement climatique, la surpopulation, le pic pétrolier, la pollution chimique, la surpêche océanique, la perte de biodiversité, le corporatisme, l’instabilité économique ou l’injustice sociopolitique, un problème semble retenir l’attention complètement. Les gens à ce stade ont tendance à devenir d’ardents militants pour leur cause choisie. Ils ont tendance à être très volubile quant à leur problème personnel, et aveugle à tous les autres.

3. Conscience de nombreux problèmes. Alors que les gens absorbent des évidences de différents domaines, la conscience de la complexité commence à croître. À ce stade, une personne s’inquiète de la hiérarchisation des problèmes en termes de leur urgence et de leur force d’impact. Les gens à ce stade peuvent devenir réticents à reconnaître de nouveaux problèmes – par exemple, quelqu’un qui s’est engagé à lutter pour la justice sociale et contre le changement climatique peut ne pas reconnaître le problème de l’épuisement des ressources. Ils peuvent penser que le problème est déjà assez complexe, et que l’ajout de nouvelles préoccupations ne ferait que diluer l’effort à déployer pour résoudre le problème de « plus haute priorité ».

4. Conscience des interconnexions entre les nombreux problèmes. La réalisation qu’une solution dans un domaine peut aggraver un problème dans une autre marque le début de la pensée systémique à grande échelle. Elle marque aussi la transition entre penser la situation en tant qu’un ensemble de problèmes à la pensée de celle-ci en tant que situation difficile. À cette étape, la possibilité qu’il pourrait ne pas y avoir de solution commence à pointer le bout de son nez.

Les gens qui arrivent à ce stade ont tendance à se retirer dans des cercles restreints de personnes aux vues similaires pour échanger des idées et approfondir leur compréhension de ce qui se passe. Ces cercles sont nécessairement petits, à la fois parce que le dialogue personnel est essentiel à cette profondeur d’exploration, et parce qu’il n’y a tout simplement pas beaucoup de gens qui sont arrivés à ce niveau de compréhension.

5. Conscience que la situation difficile englobe tous les aspects de la vie. Ceci inclut tout ce que nous faisons, comment nous le faisons, nos relations à autrui, ainsi que notre traitement du reste de la biosphère et de la planète physique. Avec cette réalisation, les vannes s’ouvrent, et aucun problème n’est exempté de l’examen ou de l’acceptation. Le concept même de «solution» est mis à nu et jeté de côté, il est un gaspillage d’efforts.

Pour ceux et celles qui parviennent au stade 5, il y a un risque réel que la dépression s’installe. Après tout, nous avons appris tout au long de notre existence que notre espoir pour demain réside dans notre capacité à résoudre les problèmes d’aujourd’hui. Lorsqu’aucun effort d’intelligence humaine ne semble en mesure de résoudre notre situation, la possibilité d’un espoir peut disparaître comme la lumière d’une flamme de bougie, pour être remplacée par l’obscurité étouffante du désespoir.

Comment les gens composent avec le désespoir est, bien sûr, profondément personnel, mais il me semble qu’il y a deux routes habituelles sur lesquelles les gens s’engagent pour se réconcilier avec la situation. Elles ne sont pas mutuellement exclusives, et la plupart d’entre nous ferons usage d’un certain mélange des deux. Je les identifie ici comme des tendances générales parce que les gens semblent être attirés davantage par l’une ou l’autre. Je les appelle le chemin extérieur et le chemin intérieur.

Si l’on est enclin à choisir le chemin extérieur, les préoccupations concernant l’adaptation et la résilience locale passent au premier plan, comme en témoigne le Transition Network (Réseau de transition) et le Permaculture Movement (Mouvement de la permaculture). Pour ceux et celles qui sont sur la voie extérieure, le développement communautaire et les initiatives locales de développement durable auront un grand attrait. La politique des partis organisés semble moins attrayante aux personnes de ce stade, cependant. Peut-être que la politique est considérée comme une partie du problème, ou peut-être est-elle simplement considérée comme un gaspillage d’efforts lorsque l’action réelle a lieu au niveau local.

Si l’on est peu enclin à choisir la voie extérieure, soit à cause de son tempérament ou des circonstances, le chemin intérieur offre son propre ensemble d’attraits.

Choisir le chemin intérieur implique la reformulation de l’ensemble en termes de conscience, de conscience de soi et/ou d’une certaine forme de perception transcendante. Pour quelqu’un sur ce chemin, ceci est considéré comme une tentative de manifester le message de Gandhi : «Devenez le changement que vous voulez voir dans le monde» au niveau personnel le plus profond.

Ce message est exprimé de façon similaire dans l’ancien adage hermétique: «Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas; ce qui est au-dessous est comme ce qui est au-dessus». Ou, dans un langage clair: «Pour guérir le monde, commencez d’abord par vous guérir».

Cependant, le chemin intérieur n’implique pas un «retrait dans la religion». La plupart des gens que j’ai rencontrés et qui ont choisi une voie intérieure confèrent aussi peu d’utilité à la religion traditionnelle que leurs homologues sur la voie extérieure n’en confèrent à politique traditionnelle. La religion organisée est généralement considérée comme faisant partie du problème plutôt que comme une solution. Ceux et celles qui sont arrivés à ce point ne portent aucun intérêt à l’évitement ou au soulagement de la douloureuse vérité, ils souhaitent plutôt lui créer un contexte personnel cohérent. Une spiritualité personnelle d’une sorte ou d’une autre convient souvent pour cela, mais la religion organisée le fait rarement.

Il est important de mentionner qu’il y a aussi la possibilité d’une difficulté personnelle grave à ce étape. Si quelqu’un ne peut pas choisir un chemin extérieur pour une raison quelconque et résiste aussi à l’idée de croissance intérieure ou de la spiritualité comme réponse à la crise d’une planète entière, alors il est vraiment dans une impasse. Il existe quelques autres portes qui mènent hors de ce profond désespoir. Si on reste coincé ici pour une longue période de temps, la vie peut commencer à sembler terriblement sombre, et la violence à l’égard du monde ou de soi peut commencer à sembler être une option raisonnable. S’il vous plaît, gardez un œil vigilant sur votre propre progrès et, si vous rencontrez quelqu’un d’autre qui peut être dans cet état, s’il vous plaît, offrez-lui une oreille attentive.

D’après mes observations, chaque étape successive contient environ le dixième de la population de celle qui la précède. Ainsi, alors que peut-être 90% de l’humanité est à l’étape 1, moins d’une personne sur dix mille sera à l’étape 5 (et aucune d’entre elles n’est susceptible d’être un politicien!). Le nombre de celles qui ont choisi la voie intérieure au stade 5 semble aussi être d’un ordre de grandeur plus petit que le nombre de celles qui sont sur la voie extérieure.

Pour ma part, j’ai choisi un chemin intérieur en réponse à ma prise de conscience de l’étape 5. Ce qui me convient bien, mais naviguer sur cet(te) imminent(e) (transition, changement, métamorphose – appelez ça comme vous voulez), requerra de nous tous – peu importe les chemins choisis – de coopérer dans la prise de décisions éclairées lors des moments difficiles.

Meilleurs vœux pour un voyage de longue durée, passionnant et enrichissant


 

Source : http://adrastia.org/gravir-lechelle-de-la-conscience-paul-chefurka/
site de référence : adrastia.org
Via : http://artdevivresain.over-blog.com/2017/11
avatar
Aloha

Messages : 1827
Date d'inscription : 09/08/2014
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://atout-coeur.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum